NOUVELLES

Égypte: sept civils meurent dans une attaque au mortier dans le nord du Sinaï

13/07/2014 06:23 EDT | Actualisé 12/09/2014 05:12 EDT

EL-ARICH, Égypte - Des extrémistes ont tiré des obus de mortier en direction d'un poste militaire du nord du Sinaï, en Égypte, tuant un soldat et sept civils, dont deux enfants, qui se trouvaient dans un complexe résidentiel à proximité, ont indiqué des responsables dimanche.

Un haut responsable de la sécurité a affirmé que l'attaque, survenue tard dimanche soir, avait touché un poste militaire à El-Arich, tuant l'un des soldats qui s'y trouvait. Le poste militaire est situé près d'édifices résidentiels dans le district Al-Salam. Le principal quartier général des forces de sécurité et les bureaux du gouvernement local se trouvent également dans ce secteur.

Le responsable, qui a réclamé l'anonymat parce qu'il n'était pas autorisé à parler aux médias, a précisé qu'un supermarché, une pharmacie et un édifice résidentiel avaient aussi été touchés.

Le chef de l'hôpital d'El-Arich, Samy Anwar, a déclaré que sept civils avaient péri dans l'attaque, dont une fillette âgée de dix ans et un garçon de 12 ans. Il a précisé que 24 autres personnes avaient été blessées, dont une fillette de 11 ans.

L'attaque est survenue au moment où l'offensive israélienne dans la bande de Gaza entrait dans sa sixième journée. Plus de 160 Palestiniens ont été tués. Des groupes extrémistes palestiniens ont tiré des roquettes en direction d'Israël, sans toutefois faire de victimes.

Au cours des derniers jours, des extrémistes du Sinaï ont également tiré des roquettes en direction d'Israël en appui aux groupes palestiniens de la bande de Gaza. Des responsables ont annoncé avoir déjoué, dimanche, une nouvelle tentative de tirer des roquettes vers le territoire israélien.

PLUS:pc