NOUVELLES

Tour de France - 8e étape: déclarations

12/07/2014 12:19 EDT | Actualisé 11/09/2014 05:12 EDT

Richie Porte (AUS/Sky), 4e de l'étape: "Je suis heureux de la façon dont ça s'est passé. Une montée (finale) aussi courte et pentue, ce n'est pas vraiment ce que je préfère. Ce résultat me met complètement dans la course. Je suis un peu derrière ces gars-là (Contador et Nibali) sur ce type de terrain mais je serai peut-être un peu mieux sur des montées plus longues. Les Tinkoff courent comme Sky le fait d'habitude. Ils étaient bons aujourd'hui. C'était un peu plus difficile pour les Astana qui ont le maillot depuis une semaine maintenant."

Tejay Van Garderen (USA/BMC), 8e de l'étape: "Je fais de mon mieux pour regarder vers l'avant. Après ma chute d'hier (vendredi), je pense avoir fait une bonne étape. Mais nous avons encore deux jours difficiles avant la journée de repos."

Bauke Mollema (NED/Belkin), 11e de l'étape: "Je me sentais bien aujourd'hui. J'ai dû retrouver le coup de pédale de la montagne dans la première ascension, ça changeait des jours précédents. Dans la dernière montée, c'était du chacun pour soi. Au début, j'étais un peu juste mais ça allait mieux à la fin. Je ne peux pas être déçu, les différences sont faibles. J'espère m'améliorer dans les ascensions à venir, qui seront plus longues."

Jürgen Van den Broeck (BEL/Lotto), 18e de l'étape: "J'ai senti dès la première montée que je n'étais pas à cent pour cent. Dans la deuxième, j'ai cru que ça allait mieux. Mais j'ai perdu le contact avec le groupe quand Talansky a chuté juste devant moi. Je ne panique pas. En 2012 aussi j'avais perdu du temps au début et j'avais terminé quatrième. Il n'y a encore rien de compromis."

jm/bvo

PLUS:hp