NOUVELLES

Le président russe signe des accords sur l'énergie nucléaire avec l'Argentine

12/07/2014 07:59 EDT | Actualisé 11/09/2014 05:12 EDT

BUENOS AIRES, Argentine - Le président de la Russie a signé des accords sur la production d'énergie nucléaire avec l'Argentine, samedi, dans le cadre d'une tournée en Amérique latine visant à renforcer l'influence de la Russie dans la région.

L'Argentine construit des centrales nucléaires afin de relancer son programme nucléaire et de réduire sa dépendance aux combustibles fossiles. Le président russe, Vladimir Poutine, et la présidente argentine, Cristina Fernandez, ont affirmé que la société russe d'énergie atomique, Rosatom, serait impliquée dans la construction de la centrale Atucha III.

Mme Fernandez, qui ne s'était pas montrée en public depuis une semaine à cause d'une infection à la gorge, a déclaré qu'il s'agissait d'accords très importants.

L'Argentine est un leader en Amérique latine en ce qui concerne la production d'énergie nucléaire, a-t-elle dit lors d'une conférence de presse commune avec M. Poutine. Les accords signés samedi «réaffirment nos liens d'amitié et nos relations stratégiques», a-t-elle ajouté.

L'Argentine dispose de l'une des plus grandes réserves mondiales de pétrole et de gaz de schiste, mais seules quelques entreprises se sont engagées à développer ce secteur, plusieurs craignant des politiques interventionnistes du gouvernement dans le domaine de l'énergie.

Même si aucun accord sur le pétrole et le gaz de schiste n'a été annoncé samedi, Mme Fernandez a souligné que des membres de la délégation russe accompagnant M. Poutine visiteraient la formation de Vaca Muerta, dans la province de Neuquen.

«Nous parlons de la Russie, l'un des plus importants producteurs de gaz et de pétrole dans le monde. Mais nous, les Argentins, nous avons aussi nos propres ressources, et il semble que d'autres l'aient remarqué», a lancé Mme Fernandez.

Après un dîner en Argentine, le président russe devait se rendre au Brésil pour un sommet des pays émergents du BRICS: le Brésil, la Russie, l'Inde, la Chine et l'Afrique du Sud.

«L'Argentine est l'un des plus importants partenaires stratégiques de la Russie en Amérique latine. Nous coopérons dans plusieurs secteurs et je suis constamment en contact avec la présidente», a déclaré M. Poutine. «Nous avons aussi des positions similaires sur la scène internationale.»

PLUS:pc