NOUVELLES

Le conflit ukrainien n'affectera pas la CM 2018 dit le ministre des Sports russe

12/07/2014 05:55 EDT | Actualisé 11/09/2014 05:12 EDT

RIO DE JANEIRO - Le ministre des Sports de la Russie insiste pour dire que le conflit en Ukraine ne devrait pas affecter la Coupe du monde de 2018.

Vitaly Mutko, le président du comité organisateur local et un membre du comité de direction de la FIFA, a déclaré samedi qu'il n'entrevoyait pas «le moindre problème majeur».

«C'est un dossier différent et cela n'influencera pas les préparatifs du tout en vue de la Coupe du monde», a déclaré Mutko à l'occasion d'un point de presse qui avait pour but d'expliquer le projet de 20 milliards $ de la Russie en vue de l'organisation de la prochaine Coupe du monde.

Le président russe Vladimir Poutine doit assister à la finale de la Coupe du monde, dimanche à Rio de Janeiro, et participer à une cérémonie de transfert entre les deux nations hôtes avec la présidente du Brésil Dilma Rousseff.

Mutko a déclaré que Poutine exprimerait «l'immense gratitude» de la Russie à l'endroit du Brésil pour avoir organisé le Mondial avec succès.

Le ministère des Affaires étrangères du Brésil a ensuite fait savoir que le président de l'Ukraine Petro Poroshenko avait confirmé qu'il allait regarder la finale de dimanche au stade Maracana en compagnie de Poutine et d'autres chefs d'État.

Le Brésil et la Russie, qui a été l'hôte des Jeux olympiques d'hiver à Sotchi au mois de février dernier, ont dû composer avec de nombreux doutes concernant leur capacité à organiser des événements sécuritaires et bien organisés.

«Parfois, il faut encaisser certaines critiques, a dit Mutko au moyen d'un interprète. Les critiques sont importantes. C'est stimulant, c'est constructif.»

PLUS:pc