NOUVELLES

Hommage au Nigérian Soyinka, premier Nobel africain de littérature, pour ses 80 ans

12/07/2014 02:58 EDT | Actualisé 11/09/2014 05:12 EDT

Le président nigérian, Goodluck Jonathan, a rendu hommage samedi à l'écrivain Wole Soyinka, premier Africain et Noir lauréat du prix Nobel de littérature, à la veille de ses 80 ans pour son engagement en faveur de la démocratie et de la bonne gouvernance.

Dans un communiqué, il le félicite pour "son dévouement de toute une vie à mettre son génie et ses talents reconnus au service non seulement de son art mais aussi de la démocratie, de la bonne gouvernance et du respect des droits de l'homme au Nigeria, en Afrique et au-delà".

Pour son anniversaire, le lauréat du Nobel de 1986 est depuis plusieurs semaines au centre de dizaines de conférences, expositions et manifestations littéraires au Nigeria dont il a combattu les régimes militaires.

L'ancien dictateur, le général Yakubu Gowon, qui l'avait emprisonné pendant deux ans pendant la guerre du Biafra de 1967-1970, a dit avoir interrompu une visite au Ghana pour participer à une conférence organisée en l'honneur de l'écrivain vendredi.

Né dans une famille anglicane le 13 juillet 1934 à Abeokuta, dans le sud-ouest, Soyinka a écrit des poèmes, pièces de théatre et romans qui pour la plupart critiquent la société nigériane et des gouvernements qu'il juge incompétents ou corrompus. Il avait dû fuir son pays sous le régime du général Sani Abacha (1993-1998).

ade/jlb/sba

PLUS:hp