NOUVELLES

Grève possible dans une usine de Bombardier, à Thunder Bay, en Ontario

12/07/2014 07:04 EDT | Actualisé 11/09/2014 05:12 EDT

THUNDER BAY, Ont. - Des négociations doivent se poursuivre tout le week-end afin d'éviter une grève à l'usine de fabrication de trains de banlieue et de tramways de Bombardier, à Thunder Bay, en Ontario.

Le syndicat Unifor, qui représente les 1000 travailleurs de l'usine, dit être prêt à négocier jour et nuit pour conclure une entente contractuelle avant le déclenchement possible d'un débrayage, lundi après-midi, à 14h.

Un lock-out pourrait aussi être décrété par l'entreprise, dont les employés sont sans convention collective depuis le 31 mai.

Selon Unifor, les enjeux en litige sont les demandes de Bombardier pour des concessions en matière d'avantages sociaux et de régimes de retraite.

Une grève de trois jours a eu lieu à l'usine de Thunder Bay en 2011 en raison de demandes similaires.

L'usine fabrique entre autres la nouvelle génération de voitures de métro et de tramways pour la Commission de transport de Toronto, ainsi que les trains de Go Transit.

PLUS:pc