NOUVELLES

GB: des responsables russes privés de visas avant Farnborough

12/07/2014 07:11 EDT | Actualisé 11/09/2014 05:12 EDT

L'ambassade de Russie à Londres a vivement "regretté" samedi le refus des autorités britanniques d'accorder des visas à des représentants officiels russes voulant participer au salon aéronautique de Farnborough, dans le cadre des sanctions liées à la crise ukrainienne.

"Le ministère de l'Industrie et du Commerce, l'Agence spatiale russe, l'Agence fédérale du transport aérien et des douzaines de compagnies russes avaient prévu d'envoyer des représentants au salon", déplore l'ambassade, en soulignant que des membres du personnel technique responsables de la sécurité des démonstrations en vol avaient également été privés de visa.

L'ambassade de Russie a ajouté qu'elle avait demandé des explications urgentes au ministère britannique des Affaires étrangères.

Contacté par l'AFP, le Foreign Office a confirmé qu'"aucun représentant du gouvernement russe n'avait été invité" au salon de Farnborough "en raison des activités de la Russie en Ukraine".

"Le gouvernement a aussi été ferme pour retirer la Russie de la liste des pays éligibles à l'utilisation de licences d'exportation en vue de décourager sa participation au salon de Farnborough", qui commence lundi, a ajouté la même source.

Londres avait décidé le 18 mars de suspendre toute coopération militaire avec la Russie, y compris les licences d'exportation en cours, en réaction au rattachement de la Crimée.

Une source anonyme a déclaré à l'agence russe RIA-Novosti que ce refus de délivrer des visas "ruinait la perspective d'importantes discussions", notamment entre l'exportateur d'armes Rosoboronexpoert et des investisseurs étrangers. "Les principaux négociateurs, dont le chef de la délégation Sergueï Kornev, n'ont pas reçu de visa alors qu'ils ont déposé leur demande à temps. La Russie va aussi annuler plusieurs présentations, par exemple celle de ses hélicoptères militaires", a ajouté la même source.

Si la crise en Ukraine a été présentée comme motif, ce n'est pas la première fois que le salon de Farnborough, qui a lieu tous les deux ans au sud-ouest de Londres en alternance avec celui du Bourget, s'accompagne d'une querelle diplomatique entre Londres et Moscou.

En 2012 déjà, la Russie avait déploré que de nombreux représentants de sociétés aéronautiques nationales n'aient pas obtenu de visa. L'ambassade britannique à Moscou avait alors assuré que ces personnes avaient déposé leur demande trop tard.

jk/jh

PLUS:hp