NOUVELLES

Des tirs dans un secteur résidentiel en Ukraine font au moins quatre morts

12/07/2014 10:30 EDT | Actualisé 11/09/2014 05:12 EDT

MARYINKA, Ukraine - Des tirs d'artillerie ont tué au moins quatre personnes dans une attaque dans un secteur résidentiel de l'est de l'Ukraine, samedi, amenant davantage de gens à quitter la ville assiégée de Donetsk et ses banlieues pour tenter leur chance ailleurs.

Des insurgés prorusses ont retraité la semaine dernière de la ville stratégique de Slovyansk et se sont rassemblés à Donetsk, une ville d'un million d'habitants, et potentiellement le dernier retranchement pour les rebelles. La frappe à Maryinka, une banlieue ouest de Donetsk, a atteint quatre édifices à logements près d'une base de rebelles. Néanmoins, on ignorait quel camp était responsable des tirs sur ces édifices.

Un édifice endommagé brûlait encore en mi-journée, samedi, malgré les efforts des pompiers.

Des journalistes de l'Associated Press ont entendu des tirs de mortiers provenant du secteur vers midi, laissant croire que les rebelles tirent parfois sur les forces gouvernementales ukrainiennes à partir du secteur résidentiel, amenant celles-ci à répliquer dans cette direction.

Les combats entre les rebelles et les forces gouvernementales ont fait plus de 400 morts et des dizaines de milliers de personnes ont quitté leur domicile, bon nombre traversant la frontière en Russie.

L'attaque à Donetsk est survenue quelques heures après que le président de l'Ukraine, Petro Porochenko, eut réclamé vengeance pour la mort de 19 soldats dans un tir de roquette des insurgés près de la frontière russe.

L'Union européenne a par ailleurs annoncé samedi des sanctions contre 11 leaders de la rebellion prorusse.

L'Ukraine accuse la Russie de soutenir les rebelles, Moscou niant avoir fourni une quelconque aide à ces combattants.

PLUS:pc