NOUVELLES

Décès du sculpteur basque Nestor Basterretxea à l'âge de 90 ans

12/07/2014 12:00 EDT | Actualisé 11/09/2014 05:12 EDT

Le sculpteur basque Nestor Basterretxea, représentant de l'avant-gardisme des années 50, est décédé samedi à l'âge de 90 ans, a annoncé la mairie de Hondarribia, dans le nord de l'Espagne, où résidait l'artiste.

Ancré dans son pays basque natal et proche de la gauche indépendantiste basque, Nestor Basterretxea a notamment réalisé la fresque qui orne la crypte de la basilique d'Arantzazu à Oñati, l'unique partie conservée du temple du XIXe siècle, représentant un Christ ressuscité de couleur rouge.

Il a travaillé alors avec ses contemporains Jorge Oteiza et Eduardo Chillida ainsi que le peintre Carlos Pascual de Lara pour la décoration de l'abside.

La mairie de Hondarribia souligne, dans un communiqué, "la trajectoire humaine et artistique et son apport incontournable à la culture basque".

"Le Pays basque a perdu un artiste excellent, mais en plus d'être un excellent artiste, Nestor Basterretxea était une personne excellente, facile d'accès, joyeuse, généreuse", a affirmé la ville de Bermeo où il est né en 1924

Bermeo "se souviendra de lui comme ce qu'il fut, un grand artiste et l'une des meilleures personnes", ajouté la mairie qui a mis ses drapeaux en berne en signe de deuil.

En mai 2013, le musée des Beaux Arts de Bilbao avait consacré une exposition à cet artiste touche-à-tout, retraçant sa trajectoire complète, depuis des débuts picturaux jusqu'à la sculpture, en passant par l'univers du cinéma, le design industriel, graphique et mobilier, ou encore l'écriture.

L'exposition montrait notamment une série de sculptures en bois que l'artiste avait imaginé pour l'extérieur de la basilique d'Arantzazu. Des oeuvres d'un style expressionniste proche du muralisme mexicain et en relation avec les thèmes du péché, de l'expiation, du pardon et de la gloire.

Nestor Basterretxea a fait également partie de l'aventure Equipo 57. Un mouvement éphémère qui vit le jour à Paris en 1957, avec Jorge de Oteiza, Ángel Duarte, José Duarte, Juan Serrano et Agustín Ibarrola.

ib/cgu

PLUS:hp