NOUVELLES

Tir d'une roquette du Liban vers le nord d'Israël (armée)

11/07/2014 12:11 EDT | Actualisé 09/09/2014 05:12 EDT

Une roquette tirée à partir du sud du Liban a touché vendredi matin le nord d'Israël, sans faire ni victime ni dégâts, a indiqué à l'AFP une porte-parole militaire.

L'engin s'est abattu dans un champ, a ajouté la porte-parole. La radio publique a précisé que deux roquettes de type Katioucha avaient atteint un secteur situé au nord de la ville de Kyriat Shmona.

Une des roquettes a atterri sur une route où aucune voiture ne circulait à l'heure de l'attaque, a ajouté la radio.

L'artillerie israélienne a répliqué en tirant vers le sud du Liban, a indiqué Peter Lerner le porte-parole de l'armée lors d'un point de presse. "Nous allons mener une enquête pour savoir s'il s'agissait d'un acte symbolique ou de quelque chose de plus subtantiel," a ajouté le porte-parole sans donner d'autres précisions.

Selon des responsables militaires cités par la radio, les tirs du Liban ne semblent pas être dus à la milice chiite du Hezbollah qui contrôle le sud du pays, mais qui "n'a aucun intérêt à se lancer dans un affrontement avec Israël".

"Il s'agit sans doute d'une petite organisation palestinienne souhaitant exprimer sa solidarité avec le Hamas attaqué par l'armée israélienne dans la bande de Gaza", a ajouté la radio.

La radio a également indiqué qu'Israël avait déposé plainte auprès de la Force Intérimaire de l'ONU au Liban (FINUL).

jlr/faa

PLUS:hp