NOUVELLES

Les forces de Kiev ont perdu 23 hommes en 24 heures (porte-parole)

11/07/2014 09:16 EDT | Actualisé 10/09/2014 05:12 EDT

Les forces armées ukrainiennes ont perdu 23 hommes dans les affrontements avec les rebelles dans l'est de l'Ukraine au cours des dernières 24 heures, dont 19 tués par une salve de roquettes multiples Grad, selon des sources militaires concordantes.

Vladyslav Seleznev, porte-parole de l'"opération antiterroriste" menée par les forces de Kiev, a indiqué que 23 soldats et gardes-frontières avaient été tués et 93 blessés, dans toutes les zones du conflit, en l'espace de 24 heures.

Il a démenti ainsi des "informations inexactes concernant un grand nombre de morts" diffusées dans les médias, faisant allusion au chiffre de 30 soldats qui auraient été tués par une salve de roquettes multiples Grad.

Ce chiffre a été avancé devant des journalistes par un conseiller du ministre de l'Intérieur, Zorian Chkiriak.

Le service de presse du ministère de la Défense a précisé ensuite que le tir de Grad avait fait 19 morts vendredi matin près de la localité de Rovenki, dans la région de Lougansk.

Les combats entre les forces loyalistes et les rebelles prorusses ont augmenté en intensité depuis jeudi, alors que les troupes de Kiev cherchent à encercler les deux principales places fortes des rebelles, Donetsk et Lougansk.

gk-via/neo/sym

PLUS:hp