NOUVELLES

Le Russe détenu aux USA pour piratage informatique "pourrait mourir en prison", s'indigne son père

11/07/2014 07:09 EDT | Actualisé 10/09/2014 05:12 EDT

Le député russe et père de Roman Seleznev, arrêté aux États-Unis sur la base d'accusations de piratage informatique, s'est indigné vendredi des risques pesant sur la santé de son fils, détenu dans l'une des "pires prisons" américaines.

"S'il ne prend pas (son traitement) pendant trois, cinq jours tout au plus, alors... il mourra très bientôt", a déclaré Valeri Seleznev, le père du détenu et député à la Douma russe, lors d'une conférence de presse à Moscou.

Roman Seleznev, 30 ans, a été blessé à la tête lors d'un attentat en 2011 au Maroc et doit prendre quotidiennement un traitement médical, a expliqué sa famille lors de cette conférence.

M. Seleznev a été arrêté samedi aux Maldives par les services secrets américains avant d'être transporté de force sur l'île américaine de Guam où il a comparu pour le piratage de systèmes informatiques de grandes surfaces américaines.

Moscou avait immédiatement protesté, qualifiant cette arrestation de "nouveau geste inamical" de Washington et d'"enlèvement".

"Actuellement, ils lui mettent la pression", a déclaré Valeri Seleznev, affirmant que les responsables américains ont promis de transférer le prisonnier à Seattle, dans le nord-ouest des Etats-Unis, s'il plaidait coupable.

"Les avocats décrivent la prison comme l'une des pires prisons, si ce n'est la pire, sous juridiction américaine", a-t-il ajouté.

Roman Seleznev a été inculpé en mars 2011 par la justice américaine pour avoir orchestré un réseau de vol et de distribution de données de cartes de crédit. Il serait, selon Washington, "un des trafiquants d'informations financières volées les plus prolifiques au monde". Il encourt jusqu'à 67 ans de prison pour cinq chefs d'accusation cumulés.

Valeri Seleznev a pour sa part répété que son fils est innocent et "ne connaît rien à ces nouvelles technologies".

Le vice-ministre russe des Affaires étrangères Konstantin Dolgov a indiqué de son côté sur Twitter qu'un diplomate russe devrait pouvoir rendre visite à Roman Seleznev dans sa prison dimanche ou lundi.

as-pop/all/ml

PLUS:hp