NOUVELLES

JO-2014: soupçons de manipulation autour de la présence de Vanessa Mae

11/07/2014 09:52 EDT | Actualisé 10/09/2014 05:12 EDT

La Fédération slovène de ski (SZS) a suspendu quatre responsables, suspectés d'avoir manipulés les résultats de plusieurs courses pour permettre à la violoniste vedette Vanessa Mae de participer aux JO-2014 à Sotchi (Russie).

La skieuse de 35 ans avait terminé le 18 février le slalom géant des jeux Olympiques d'hiver à la 67e et dernière place, sous le nom de Vanessa Vanakorn. Elle avait apporté une touche glamour à la compétition et était devenue la première skieuse à représenter la Thaïlande aux JO d'hiver.

Pour s'élancer sur la piste de Rosa Kuthor, Vanessa Mae devait avoir réalisé une moyenne maximale de 140 points FIS sur cinq courses dans la saison (plus la performance est bonne, moins l'on marque de points FIS).

Avec les quatre courses disputées en janvier en Slovénie, elle était rentrée dans les critères pour participer aux Jeux, alors que jusque-là, elle n'était jamais descendue sous les 190 points FIS.

La SZS a trouvé des preuves que les courses qui se sont déroulées à Krvavec (nord de la Slovénie) en janvier ont été truquées pour permettre à la skieuse thaïlandaise d'être présente à Sotchi, à la demande de responsables thaïlandais.

Parmi les quatre responsables slovènes suspendus, qui s'occupaient de l'organisation de la course, figure notamment le responsable du ski alpin au sein de la SZS, Vlado Makuc, a précisé la Fédération. Ils risquent une suspension de quatre ans.

Les documents présentés par la SZS dans son rapport, notamment des listes de départ, des classements et des dates de course falsifiés, vont désormais être transmis à la police et à la Fédération internationale de ski (FIS).

Il n'est pas sûr que "l'athlète en question ait été au courant de ces violations", a précisé le président de la SZS, Jurij Zurej.

"Nous n'avons aucune preuve qu'un pot-de-vin ait été versé... il y a des signes que de l'argent a été payé, mais nous ne savons pas dans quel but", a-t-il ajouté.

A Sotchi, après sa course terminée à des années-lumières de la championne olympique la Slovène Tina Maze, Vanessa Mae avait expliqué avoir commencé à s'entraîner six mois avant la compétition.

"J'ai failli tomber à trois reprises, mais j'ai réussi à descendre et c'était le plus important", avait-elle commenté.

ssw/tba/jcp

PLUS:hp