NOUVELLES

Egypte: saisie de 20 roquettes Grad passées en contrebande depuis Gaza

11/07/2014 10:00 EDT | Actualisé 10/09/2014 05:12 EDT

Les autorités égyptiennes ont saisi 20 roquettes Grad passées en contrebande via un tunnel depuis la bande de Gaza par des activistes dans le nord du Sinaï, ont annoncé vendredi des responsables de sécurité.

Les roquettes ont été saisies jeudi après des accrochages entre les forces de sécurité et des islamistes à Rafah, ville frontalière située à cheval sur les territoires égyptien et palestinien.

Le porte parole de l'armée, le général Mohamed Samir, a confirmé la saisie.

Les autorités égyptiennes avaient annoncé en mars avoir détruit 1.370 tunnels reliant le Sinaï à la bande de Gaza, contrôlée sur le plan sécuritaire par le mouvement islamiste palestinien Hamas, qui est interdit en Egypte.

Les liens entre l'Egypte et le Hamas se sont largement dégradés depuis que l'armée a destitué en juillet 2013 le président égyptien Mohamed Morsi, membre des Frères musulmans dont est issu le mouvement palestinien.

Le Caire accuse le Hamas de prêter la main aux attentats qui se sont multipliés en Egypte depuis le coup de force des militaires, ce que la formation palestinienne nie catégoriquement.

Depuis un an, l'armée égyptienne mène une opération d'envergure dans la péninsule du Sinaï visant notamment ces tunnels, qu'Israël et l'Egypte suspectent de servir au passage d'armes et d'islamistes.

Le Hamas et d'autres mouvements utiliseraient toutefois d'autres tunnels, secrets, pour amener des armes et de l'argent dans la bande de Gaza, sous blocus israélien depuis 2006.

Le seul accès à l'enclave non contrôlé par Israël, le terminal égyptien de Rafah, est très souvent fermé par les autorités égyptiennes qui invoquent des raisons de sécurité.

str-tgg-jds/hj/emb

PLUS:hp