NOUVELLES

L'armée canadienne envisage d'acheter des drones

11/07/2014 05:17 EDT | Actualisé 10/09/2014 05:12 EDT
John Moore via Getty Images
SIERRA VISTA, AZ - MARCH 07: Maintenence personel check a Predator drone operated by U.S. Office of Air and Marine (OAM), before its surveillance flight near the Mexican border on March 7, 2013 from Fort Huachuca in Sierra Vista, Arizona. The OAM, which is part of U.S. Customs and Border Protection, flies the unmanned - and unarmed - MQ-9 Predator B aircraft an average of 12 hours per day at around 19,000 feet over southern Arizona. The drones, piloted from the ground, search for drug smugglers and immigrants crossing illegally from Mexico into the United States. Due to federal sequestration cuts, Customs and Border Protection is expected to lose $500 million from its budget, and OAM staff at Ft. Huachuca are now taking unpaid furlough days once every two weeks. (Photo by John Moore/Getty Images)

OTTAWA - Les Forces armées canadiennes ont l'intention de se doter d'ici une dizaine d'années d'un système d'aéronefs sans pilote afin de soutenir leurs opérations nationales et internationales.

Le Guide d’acquisition de la Défense 2014, dévoilé le 25 juin dernier, élabore plusieurs avantages à l'utilisation de ces drones. Ils stimuleront la persistance des opérations aériennes de renseignement, de surveillance et de reconnaissance. Le système fournira aussi une force de frappe de précision en support aux Forces terrestres ou spéciales, ce qui confirme la vocation offensive que l'armée veut lui donner.

Le Guide évalue préliminairement le budget d'acquisition à entre 500 millions $ et 1,5 milliard $, pour une livraison entre 2021 et 2025.

Le drone est un appareil téléguidé sont la taille et le poids peuvent varier grandement, selon les missions qui lui sont attribuées. Il peut parcourir de grandes distances et ses coûts d’utilisation sont bien inférieurs à ceux des avions de chasse.

L'armée américaine fait largement usage de drones, notamment pour la surveillance de ses frontières mais aussi pour des opérations à l'étranger. Les drones américains ont d'ailleurs été blâmés pour la mort de nombreux civils dans la région frontalière entre l'Afghanistan et le Pakistan.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les drones