NOUVELLES

Des couples de danseurs de même sexe dénoncent le British Dance Council

11/07/2014 04:50 EDT | Actualisé 10/09/2014 05:12 EDT

LONDRES - Le conseil britannique de la danse se retrouve dans l'eau chaude après avoir proposé de changer la description de la danse sportive en couple pour préciser qu'elle implique «un homme et une dame», un geste que des couples de danseurs de même sexe ont qualifié de discriminatoire, vendredi.

L'univers de la danse sportive, dépeint de manière satirique dans le film de Baz Luhrmann «Strictly Ballroom» («Fais-moi danser»), a traditionnellement été dominé par des couples composés d'un homme et d'une femme, mais un petit nombre de danseurs de même sexe s'illustrent maintenant à leurs côtés en compétition.

Certains critiquent donc le changement à la règle proposé par le British Dance Council, indiquant qu'il empêcherait aux couples de même sexe de participer aux grandes compétitions.

Les changements ont été proposés après que des plaintes eurent été formulées au sujet des couples entièrement masculins, qui seraient plus forts et auraient plus d'endurance que les couples mixtes.

Les danseurs affirment pour leur part qu'ils doivent être jugés pour leur danse et non leur sexe.

Sergio Brilhante, un ancien danseur qui participait à des compétitions avec un partenaire masculin, souligne que la danse sportive s'appuie sur la technique et la chorégraphie, et sur la façon dont les couples bougent. Il admet que les gens n'ont pas bien réagi lorsqu'ils ont vu des couples masculins pour la première fois, mais que les juges ont finalement compris qu'ils étaient des participants comme les autres.

Le conseil de la danse assure qu'il ne fait pas de discrimination et que les couples de même sexe pourront toujours participer à certaines compétitions si le changement est approuvé.

M. Brilhante croit cependant qu'il n'existe que peu de compétitions pour les couples de même sexe et qu'elles ne sont pas aussi prestigieuses que les autres.

PLUS:pc