BIEN-ÊTRE

Du nouveau à Québec: 5 restos à essayer (PHOTOS)

11/07/2014 08:50 EDT
Cédric Lizotte

Restaurant Légende - Ouvert depuis juin 2014 - 255, rue Saint-Paul

Légende, c'est le deuxième resto du chef Frédéric Laplante, lauréat du prix du chef cuisinier national de l’année de la Société des chefs, cuisiniers et pâtissiers du Québec (SCCPQ) en 2013 et de chef de l'année de la région de Québec en 2012 par cette même organisation. Le restaurant se trouve dans l’hôtel des Coutellier, près de la gare du Palais. Celui qui a suivi la mode de la cuisine moléculaire, d'inspiration ibérique, lorsqu'elle battait son plein il y a cinq ans revient en force avec un restaurant qui suit la mode de la cueillette, d'inspiration scandinave, maintenant qu'elle est à l'avant-plan.

Restaurant de haute gastronomie s'il en est un, le menu est composé presque uniquement d'ingrédients du Québec, ce qui signifie que le menu changera grandement entre les saisons. Le menu se décline en dégustations de petits plats accompagnés de vins spécialement choisis en combinaison. Cœur de canard, foie de perdrix, cerf, autruche: il ne s'agit pas de cuisine maison! Pour portefeuilles bien garnis seulement.

Restaurant Le Champlain au Château Frontenac - Réouvert depuis avril 2014

Depuis le départ du chef Jean Soulard, le Champlain, restaurant du Château Frontenac, a subi plusieurs changements, et pas seulement dans les cuisines. Après un an de rénovations au coût de 75 millions $, le Champlain et son nouveau chef Stéphane Modat offrent une cuisine soignée sous de grands chandeliers.

Ce restaurant restera toujours un endroit où on sert la cuisine classique française inspirée de Paul Bocuse. Cependant les ingrédients d'ici ont aussi leur place, comme en font foi les civet de homard, poulet Chanteclerc et la truite arc-en-ciel. Il existe aussi des menus dégustation où les accords mets-vin ont été préconçus, cependant il faut réserver au moins 48 heures d'avance pour l'expérience complète. Attention: il y a un code vestimentaire.

La Fabrique Montcalm - Ouvert depuis mai 2014 - 10, boulevard René-Lévesque Ouest

C'est un tout nouveau resto pour le chef Guillaume St-Hilaire et il nous propose de la poutine dans tous ses états. La Fabrique Montcalm, c'est un casse-croûte avec une ambiance plus invitante, similaire à la lignée des Poutineville à Montréal. On y trouve des vraies frites, plusieurs poutines – de l'originale à la galvaude et même au ris de veau – ainsi que quelques sandwichs simples et de bon goût. Les prix sont raisonnables, et en plus ils font la livraison!

Le Tournebroche - Ouvert depuis avril 2014 - 1190, rue Saint-Jean

Tournebroche, le nom le dit: il s'agit d'une rôtisserie. Stéphane Roth est chef du Tournebroche, mais aussi du restaurant Patriarche, dont le nom n'est plus à faire. Les responsables du projet Tournebroche disent faire affaire avec les producteurs locaux et même bio, par exemple le poulet des Viandes biologiques de Charlevoix. Il ne s'agit donc pas d'une rôtisserie fast-food: on doit réserver, prendre la soirée et apprécier tranquillement ce qui se trouve au menu. Poulet et pintade tournent dans la rôtissoire, mais on y trouve aussi un peu de poisson et de cochon. Le menu est accompagné d'une carte de vins intéressante, mais surtout de bières des microbrasseries de l'île d'Orléans et des Brasseurs du Nord. Évidemment, une vraie rôtisserie québécoise ne serait pas complète sans pouding chômeur, et Tournebroche l'a compris. Oubliez le restaurant St-Hubert...

Nina Pizza - Ouvert depuis mars 2014 - 410, rue Saint-Anselme

Une pizzéria napolitaine au Québec – à Montréal, à Québec ou ailleurs dans la province – qui fait une pizza digne de ce nom, c'est très, très difficile à trouver. Soit la pâte n'est pas assez mince, soit les ingrédients de base sont ensevelis sous une montagne d'ajouts inutiles, soit la pizza elle-même n'est pas assez cuite et croquante, soit le fromage utilisé n'est pas adéquat. Et le Québec en entier devrait s'enorgueillir d'avoir une pizzéria qui réussit, grâce à son four qui monte jusqu'à 1000 degrés fahrenheit et à sa fior di latte, une mozzarella de lait de vache fraîche, à offrir une pizza qui permet aux gens qui n'ont jamais mis les pieds en Italie de goûter à la version originale de ce plat célèbre. Nina Pizza a un menu garni de plusieurs options, mais la margherita++, faite avec la traditionnelle mozzarelle de buffle, vaut à elle seule le détour.


View HuffPost: nouveaux restos à Québec in a larger map

INOLTRE SU HUFFPOST

Du nouveau à Québec: 5 restos à essayer