NOUVELLES

Une finale de la Coupe du monde entre l'Argentine et l'Allemagne à saveur papale

10/07/2014 09:31 EDT | Actualisé 09/09/2014 05:12 EDT

VATICAN, Italie - Le Vatican dit qu'il est peu probable que le pape argentin François et son prédécesseur, l'Allemand Benoît XVI, suivent ensemble le déroulement de la finale de la Coupe du monde de soccer impliquant leur pays respectif, dimanche.

Un porte-parole du Vatican, le révérend Federico Lombardi, a précisé que l'heure de la finale est tardive pour la routine de François, et il a admis en affichant un sourire en coin que Benoît XVI n'était pas connu comme un grand amateur de sport. Malgré cela, il n'a pas écarté la possibilité qu'ils regardent le match, ajoutant que «nous verrons au cours des prochains jours».

Le pape François a déjà fait la promesse qu'il ne fera aucune intervention papale favorisant l'Argentine, faisant savoir qu'il ne priera pour aucune des deux équipes.

Les centres d'intérêt de Benoît XVI sont davantage intellectuels que sportifs.

Lombardi a conclu en disant que «tous deux veulent que la meilleure équipe gagne, sans aucun parti pris».

PLUS:pc