NOUVELLES

Tuerie au Texas: le suspect cherchait apparemment sa femme dont il était séparé

10/07/2014 09:25 EDT | Actualisé 09/09/2014 05:12 EDT

SPRING, États-Unis - Un homme armé portant une tenue de livreur est entré de force dans la résidence de sa belle-soeur en banlieue de Houston, au Texas, où il a menacé les enfants de celle-ci à bout portant jusqu'à ce que la dame et son mari arrivent. Il a alors ouvert le feu, tuant quatre enfants et deux adultes, ont indiqué les autorités jeudi.

Ronald Lee Haskell, 33 ans, fait face à plusieurs accusations de meurtre qualifié en lien avec la tuerie de mercredi soir à Spring, a indiqué dans un communiqué le bureau du shérif du comté de Harris. Il est aussi accusé d'avoir grièvement blessé une adolescente de 15 ans lors de la fusillade.

Quand il est arrivé à la porte de la résidence, le suspect a demandé où se trouvait sa femme dont il était séparé, selon le communiqué. Quand les parents des enfants, Katie Stay, 33 ans, et son mari Stephen, 39 ans, sont arrivés à la maison, Haskell a ouvert le feu sur la famille.

Les jeunes victimes sont deux garçons âgés de 4 et 14 ans et deux filles âgées de 7 et 9 ans, a précisé un porte-parole du bureau du shérif, Thomas Gilliland.

Cinq membres de la famille étaient morts lorsque les policiers sont arrivés. Deux enfants ont été transportés en hélicoptère vers un hôpital de Houston, où l'un a succombé à ses blessures et l'autre était toujours dans un état critique jeudi, d'après le communiqué.

Jeudi matin, un petit monument commémoratif improvisé, avec des bougies et des fleurs, avait été érigé devant la porte de la résidence familiale. Un couple avec un enfant a laissé une photo encadrée de la famille avec la mention «Faith, Hope, Love».

«Je pense que personne ne pourra plus regarder cette maison de la même façon maintenant», a déclaré Viri Palacios, qui vit de l'autre côté de la rue. «Je veux juste que tout le monde sache que c'était une très bonne famille.»

Haskell était séparé de la soeur de Katie Stay, a expliqué un agent du bureau du shérif, Ron Hickman. Des responsables avaient initialement annoncé qu'il était le père des enfants, mais ont ensuite corrigé cette affirmation.

M. Hickman a expliqué que le suspect s'était présenté comme un livreur du service de courrier FedEx et qu'il portait un t-shirt de l'entreprise.

Federal Express a indiqué dans un communiqué que Ronald Lee Haskell avait «déjà fourni des services» à l'entreprise, mais pas depuis le mois de janvier.

Des documents présentés en cour lors d'une audience préliminaire, jeudi, indiquent que l'adolescente de 15 ans a tenté de refermer la porte de la maison après avoir dit à Haskell que ses parents n'étaient pas là, a rapporté la station de télévision KPRC-TV à Houston.

D'après M. Hickman, quand le suspect a finalement quitté la maison après le massacre, l'adolescente blessée a contacté la police en disant que le tireur s'apprêtait à aller tuer d'autres membres de la famille.

Les policiers ont localisé le véhicule de Haskell et une poursuite à faible vitesse s'est ensuivie, avant de prendre fin dans un cul-de-sac, a indiqué M. Hickman. Il a fallu trois heures avant que le suspect sorte enfin de sa voiture. Il s'est rendu aux autorités sans violence.

PLUS:pc