NOUVELLES

L'ONU réduit son effectif en Libye pour des "raisons de sécurité" (porte-parole)

10/07/2014 12:37 EDT | Actualisé 09/09/2014 05:12 EDT

La mission des Nations unies en Libye (Unsmil) a réduit son personnel en Libye de "plusieurs dizaines" d'employés pour "des raison de sécurité", a indiqué jeudi son porte-parole à l'AFP.

"Nous avons réduit temporairement notre effectif de plusieurs dizaines de personnes, pour des raisons de sécurité", a déclaré Samir Ghattas, précisant qu'"il n'y a pas eu de menace spécifique contre l'Unsmil".

"C'est une décision qui était à l'étude depuis des mois et qui s'inscrit dans le cadre de la politique de l'ONU en ce qui concerne la sécurité de ses employés", a-t-il dit.

Il a reconnu que le travail de l'Unsmil sera "sûrement affecté". "Mais nous ferons de notre mieux, avec l'effectif qui reste sur place, pour continuer dans notre mission", a ajouté M. Ghattas.

Depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi, la Libye est en proie à l'anarchie et aux violences quasi-quotidiennes aux motivations criminelles, politiques ou idéologiques.

Plusieurs ambassades, diplomates et ressortissants étrangers ont été les cibles d'attaques et d'enlèvement à Tripoli comme à Benghazi dans l'est du pays.

Face à une escalade de la violence ces derniers mois, plusieurs représentations diplomatiques ont évacué leur personnel ou réduit leur présence dans le pays.

ila/vl

PLUS:hp