NOUVELLES

Le TSX glisse de 100 points, coulé par les craintes bancaires au Portugal

10/07/2014 05:08 EDT | Actualisé 09/09/2014 05:12 EDT

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé en baisse jeudi, victime des inquiétudes vis-à-vis de la stabilité économique en Europe après qu'un des plus grands groupes financiers du Portugal eut indiqué qu'il enquêtait au sujet d'énormes irrégularités comptables.

L'indice composé S&P/TSX a plongé de 100,71 points, pour terminer la séance à 15 114,48 points, et presque tous ses secteurs ont retraité, tirés vers le bas par les secteurs des matériaux et de l'énergie.

Le dollar canadien s'est pour sa part apprécié de 0,11 cent US à 93,92 cents US.

La Bourse de Lisbonne a fortement chuté jeudi après que le groupe d'entreprises Espirito Santo, qui comprend la plus grande banque du Portugal, eut indiqué enquêter sur d'importants problèmes de comptabilité. La nouvelle a dévasté les investisseurs du Portugal, un des pays les plus touchés par la crise des dettes de la zone euro. Le pays a émergé en mai d'un programme de sauvetage international de trois ans.

Entre-temps, même la publication de meilleures données que prévu au sujet du marché de l'emploi aux États-Unis n'a pas su stimuler Wall Street.

Le département américain du Travail a indiqué que le nombre de demandes de prestations d'assurance-emploi avait chuté la semaine dernière de 11 000 pour atteindre le niveau désaisonnalisé de 304 000, ce qui est près d'un creux de sept ans.

La moyenne des quatre dernières semaines, une lecture moins volatile, a glissé de 3500 à 311 500 demandes, son deuxième plus faible niveau depuis août 2007. Les demandes de prestations d'assurance-emploi sont un indicateur du nombre de mises à pied et leur faible nombre signifie que les employeurs licencient moins de travailleurs.

La moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a clôturé en baisse de 70,54 points à 16 915,07 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 a glissé de 8,15 points à 1968,03 points et que l'indice composé du Nasdaq a perdu 22,83 points à 4396,20 points.

Comme c'est souvent le cas lorsque l'incertitude s'empare des marchés d'actions, les opérateurs se sont réfugiés dans les valeurs refuges comme l'or. Le cours du lingot a ainsi avancé de 14,90 $ US à 1339,20 $ US l'once à la Bourse des matières premières de New York.

La hausse du prix de l'or ne s'est cependant pas propagée aux actions du secteur aurifère du TSX, qui ont été nombreuses à reculer. Le titre de Kinross Gold (TSX:K), par exemple, a effacé 11 cents, soit 2,4 pour cent, à 4,54 $, sur un volume de 5,1 millions d'actions, soit plus du double de son volume quotidien moyen.

Le prix du pétrole brut a pris 64 cents US à 102,93 $ US le baril à New York, tandis que cours du cuivre s'est emparé de 2 cents US à 3,27 $ US la livre.

PLUS:pc