NOUVELLES

Le Brésil devra trouver des utilités à ses nouveaux stades

10/07/2014 07:07 EDT | Actualisé 09/09/2014 05:12 EDT

RIO DE JANEIRO - Une fois que la Coupe du monde sera terminée et que le cirque aura quitté le pays, les propriétaires de quatre nouveaux stades ayant coûté 1,6 milliard $ devront leur trouver une utilité.

Dans la ville occidentale de Cuiaba, les partisans chiliens et colombiens ont remplis les gradins de l'Arena Pantanal, qui peut contenir 40 000 personnes. Le prochain match d'importance à avoir lieu dans ce stade se tiendra le 20 juillet alors que Paysandu se mesurera à Cuiaba dans la finale de la troisième division brésilienne. Les organisateurs s'attendent à une foule d'environ 4000 partisans.

Des dégringolades similaires attendent trois autres stades construits pour la Coupe du monde: dans la capitale Brasilia, à Manaus et à Natal sur la côte Nord-Est.

Aucune de ces villes n'ont d'équipes importantes, ce qui signifie qu'il n'y aura pas d'évènements sportifs réguliers pour remplir les gradins et payer les dettes. Ces grands édifices ont coûté environ 1,6 milliard $, une somme qui aurait pu être investie dans les établissements scolaires, les hôpitaux ou les réseaux de transport en commun.

Les autorités gouvernementales affirment que la facture du stade de Brasilia atteindra 900 millions $, le stade de football le plus cher à avoir été construit après le Wembley Stadium de Londres.

Le Bésil n'avait pas besoin de 12 stades pour présenter la Coupe du monde. La FIFA exigeait un minimum de huit, mais les organisateurs ont décidé qu'ils en construiraient quatre de plus que le minimum, surtout pour satisfaire les politiciens locaux.

«La seule chose pire que de dépenser autant d'argent pour un stade, c'est d'en dépenser pour un stade qui ne sera pas utilisé, a déclaré Victor Matheson, un économiste sportif du College of the Holy Cross de Worcester, au Massachussetts. Aucun économiste sportif ne croit qu'investir dans un stade est un bon investissement.»

Les quatre stades sont décrits comme des amphithéâtres multifonctionnels qui peuvent aussi accueillir des évènements culturels et sociaux. Des sites Internet sont utilisés afin d'en faire la promotion et pour trouver des occupants potentiels.

Mauricio Guimaraes, qui dirige les projets de la Coupe du monde à Cuiaba, a déclaré que le stade devrait accueillir des foires agricoles, des évènements d'affaires et qu'il «pourrait fournir des occasions promotionnelles aux équipes de troisième et de quatrième division».

À Natal, le stade présentera un match de série B la semaine prochaine entre America et Bragantino qui attirera environ 3000 curieux. La situation est semblable à Manaus et à Brasilia.

PLUS:pc