NOUVELLES

Hépatite C: 14 pays de l'UE pour une baisse du prix d'un nouveau médicament (Paris)

10/07/2014 05:16 EDT | Actualisé 09/09/2014 05:12 EDT

Quatorze pays européens se sont alliés "pour la première fois" pour négocier une baisse de prix d'un nouveau médicament contre l'hépatite C, le Solvadi, a indiqué jeudi la ministre française de la Santé Marisol Touraine.

Le Sovaldi (sofosbuvir) du laboratoire américain Gilead constitue un traitement innovant contre cette maladie virale, mais son coût faramineux - plus de 50.000 euros demandés pour l'instant par le laboratoire pour une cure de 12 semaines - inquiète vivement les autorités sanitaires.

Ce médicament représente "une avancée thérapeutique considérable", mais "si on accepte un prix aussi élevé, on ne pourra d'abord pas soigner tout le monde et on fera courir un risque pour la Sécurité sociale, c'est-à-dire pour les autres malades", a déclaré la ministre Marisol Touraine jeudi sur RMC/BFMTV.

"J'ai donc lancé une initiative (...) pour mobiliser l'ensemble des pays européens et pour faire en sorte que nous unissions nos forces pour peser dans la négociation sur les prix avec ce laboratoire américain", a-t-elle dit.

"Pour la première fois, quatorze pays européens se sont engagés ensemble. Nous allons donc négocier pays par pays parce que c'est comme ça que ça se passe, mais en échangeant nos informations et en discutant entre pays européens", a-t-elle ajouté.

"On parle de milliards et pas de millions ou de centaines de millions", a-t-elle relevé à propos du coût de ce traitement.

"Plus on pourra baisser les prix, plus on pourra soigner de gens. Je crois que c'est quelque chose que le laboratoire peut entendre", a poursuivi Mme Touraine.

"Le prix va baisser, la négociation commence" a poursuivi la ministre, sans préciser quelle était l'ampleur de la réduction escomptée.

BC/na/nou/fw

PLUS:hp