NOUVELLES

Une tournée en hommage aux militaires retardée par un conflit interne

09/07/2014 06:20 EDT | Actualisé 08/09/2014 05:12 EDT

OTTAWA - Un monument commémoratif honorant la mémoire des militaires canadiens tués en Afghanistan se déplace d'un bout à l'autre du pays cet été et à l'automne, mais une longue querelle interne sur la façon de rendre hommage aux disparus a précédé cette tournée.

Des sources au courant de la planification de la tournée ont raconté que le bureau du ministre de la Défense et le chef d'état-major ont été à couteaux tirés pendant des mois à ce sujet.

Par conséquent, le monument a été dévoilé à la hâte il y a un an sur la colline parlementaire, poussant certaines familles de militaires à se demander pourquoi elles n'avaient pas été avisées plus tôt de la tenue de la cérémonie.

L'idée de l'installation mobile, qui inclut 190 plaques sur lesquelles sont gravés les visages de soldats et civils tués en Afghanistan, date de 2012.

L'ancien chef d'état-major, Walter Natynczyk, avait déterminé à l'été 2012 que le monument devrait être dévoilé puis partir en tournée pour rendre hommage à la mission. Le Commandement des opérations interarmées du Canada avait élaboré une stratégie en octobre, qui avait été appuyée par le ministre de l'époque, Peter MacKay.

M. Natynczyk a quitté son poste en décembre et a été remplacé par Tom Lawson. C'est à ce moment que le projet a été mis en veilleuse, selon les sources internes.

M. Lawson ne souhaitait pas aller de l'avant tant que la mission ne serait pas officiellement terminée et que chacun des soldats ne serait pas rentré chez lui. En d'autres mots, il voulait attendre jusqu'en 2014.

M. MacKay n'était pas du même avis et souhaitait plutôt dévoiler le monument au printemps 2013, comme prévu. La Veille du monument de l'Afghanistan, tel qu'elle a été baptisée, avait déjà été exposée à Kandahar et la version mobile était prête à être déplacée en tournée.

Ultimement, après des semaines de tergiversations, la date du dévoilement officiel a été fixée au 8 juillet. Les familles des soldats et civils disparus n'ont eu que quatre ou cinq jours d'avis. M. Lawson devait participer au dévoilement, mais a annulé sa présence à la dernière minute.

La Veille du monument de l'Afghanistan est actuellement exposée à la base des Forces canadiennes de Petawawa, en Ontario, et elle sera ensuite déplacée en Colombie-Britannique.

Elle honore les 158 membres des Forces armées canadiennes, un diplomate canadien, un entrepreneur du ministère de la Défense nationale, une journaliste canadienne intégrée aux Forces armées canadiennes et plus de 40 militaires des forces armées américaines sous commandement canadien qui ont perdu la vie lors de la mission militaire en Afghanistan.

PLUS:pc