NOUVELLES

UE: un départ de la Grande-Bretagne provoquerait un «énorme choc»

09/07/2014 03:40 EDT | Actualisé 08/09/2014 05:12 EDT

ATHÈNES, Grèce - Un haut responsable de la Banque centrale européenne (BCE) estime qu'une éventuelle sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne (UE) provoquerait un «énorme choc» dont les conséquences seraient difficiles à gérer.

La Grande-Bretagne abrite la principale place financière européenne, la «City» de Londres, mais n'est pas membre de la zone euro. Le pays affiche de plus en plus de scepticisme face au projet d'intégration européenne plus poussée. Le premier ministre David Cameron a d'ailleurs promis un référendum sur l'appartenance à l'UE en 2017 s'il est réélu l'an prochain.

Au cours d'une conférence de presse donnée mercredi à Athènes, Benoit Coeure, membre du conseil d'administration de la BCE, a estimé que sans Londres, la promotion du libre-échange et du libre marché serait «beaucoup plus difficile».

PLUS:pc