NOUVELLES

Une puce contraceptive télécommandée pour 2018?

09/07/2014 09:27 EDT | Actualisé 09/07/2014 09:27 EDT
Yuji Kotani via Getty Images

Installée sous la peau des femmes, une puce développée par une entreprise américaine pourrait être utilisée jusqu'à 16 ans en guise de contraception et désactivée au besoin grâce à une télécommande.

La puce carrée d'une taille de 2 cm X 2 cm et d'une épaisseur de 7 mm est conçue pour être implantée sous la peau des fesses, du bras ou de l'abdomen. Elle libère quotidiennement 30 mg de lévonorgestrel, un progestatif qui est déjà utilisé dans d'autres moyens de contraception comme le stérilet hormonal ou la pilule contraceptive.

Une quantité suffisante de lévonorgestrel pour assurer la contraception pendant 16 ans est stockée dans un minuscule réservoir de 1,5 cm de large. Le réservoir est doté d'un joint hermétique de titane et de platine: grâce à une batterie, la puce envoie un petit courant électrique qui fait fondre momentanément le joint, libérant la dose nécessaire de lévonorgestrel.

Lorsqu'une femme souhaite concevoir un enfant, elle peut simplement éteindre sa puce grâce à une télécommande, puis la réactiver par la suite, au besoin.

Sur le marché bientôt?

Cette puce est développée par MicroCHIPS, une entreprise du Massachusetts, qui souhaite la commercialiser dès 2018. Des essais précliniques de l'implant doivent d'ailleurs commencer dès l'an prochain.

L'idée de la création d'un tel appareil a émergé lors d'une visite de Bill Gates dans le laboratoire de Robert Langer, au Massachusetts Institute of Technology (MIT). M. Gates avait alors demandé à l'ingénieur s'il était possible de créer un moyen contraceptif que les femmes pourraient activer et désactiver elles-mêmes et qu'elles pourraient utiliser plusieurs années. Robert Langer a alors pensé à une puce qu'il avait développée avec d'autres collègues dans les années 90.

En 2012, le Sommet de Londres sur la planification familiale, organisé conjointement par le gouvernement britannique et la Fondation Bill & Melinda Gates, a permis d'amasser des fonds pour améliorer l'accès à la contraception dans le monde. Quelque 2,6 milliards de dollars avaient alors été amassés dans le but de fournir d'ici à 2020 un accès à la contraception à 120 millions de femmes dans les pays les plus pauvres de la planète.

Le défi de la sécurité...

Le Dr Robert Farra, du MIT, a déclaré à la BBC que l'activation ou la désactivation de la puce contraceptive doit être faite à proximité de la peau, ce qui exclut un contrôle indu de la puce à distance. La puce serait également dotée d'un cryptage sécurisé, afin de garder le flux de données sans fil privé.

INOLTRE SU HUFFPOST

Six faits sur le VIH