NOUVELLES

Les États-Unis doivent être le moteur de l'économie mondiale, selon la Chine

09/07/2014 03:05 EDT | Actualisé 08/09/2014 05:12 EDT

PÉKIN, Chine - Le ministre des Finances de la Chine, Lou Jiwei, a affirmé mercredi que le pays ne projetait aucune nouvelle mesure d'aide économique, ajoutant qu'il revenait aux États-Unis d'être le moteur de l'économie mondiale.

M. Lou a indiqué que les dirigeants chinois étaient satisfaits de la performance économique de leur pays jusqu'à présent cette année, précisant qu'au cours des cinq premiers mois, la Chine avait créé quelque six millions d'emplois, soit 60 pour cent de l'objectif visé pour 2014.

Selon des analystes, le parti au pouvoir semble disposé à accepter une croissance économique inférieure à sa cible de 7,5 pour cent pour cette année, en autant que le rythme de création de nouveaux emplois permette d'éviter des tensions politiques.

Le ministre Lou a affirmé que la Chine mettait l'accent sur des réformes structurelles afin d'alimenter la croissance économique et qu'il était peu probable qu'elle répète l'intervention faite afin de stimuler la croissance économique à la suite de la crise financière mondiale de 2008.

Par conséquent, la reprise économique mondiale dépend de la situation aux États-Unis, a indiqué M. Lou à des journalistes en marge du Dialogue stratégique et économique sino-américain, événement annuel tenu cette année à Pékin en présence du secrétaire américain au Trésor, Jack Lew.

M. Lou a fait remarquer que l'économie américaine avait régressé à un taux annuel de 2,9 pour cent durant la période de janvier à mars — largement en raison d'un hiver particulièrement difficile — et il a dit que la Chine espérait que les États-Unis puissent adopter des mesures afin de préserver la croissance.

Le ministre a également indiqué que la Chine espérait que les États-Unis soient en mesure de rééquilibrer leur économie en encourageant les Américains à épargner davantage.

PLUS:pc