NOUVELLES

Les marchés boursiers grimpent, encouragés par le procès-verbal de la Fed

09/07/2014 05:23 EDT | Actualisé 08/09/2014 05:12 EDT

TORONTO - Les marchés boursiers nord-américains ont enregistré des gains mercredi après la publication du procès-verbal de la dernière rencontre de la Réserve fédérale des États-Unis, qui a confirmé que ses dirigeants n'étaient pas pressés de faire grimper les taux d'intérêt.

L'indice composé S&P/TSX de la Bourse de Toronto a progressé de 78,01 points pour clôturer à 15 215,19 points, profitant des gains de la plupart de ses secteurs, en particulier ceux de l'or et des technologies.

Le dollar canadien s'est pour sa part apprécié de 0,15 cent US à 93,81 cents US.

Sur Wall Street, les marchés new-yorkais ont aussi avancé après deux séances consécutives de pertes. La moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a gagné 78,99 points à 16 985,61 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 a pris 9,12 points à 1972,83 points et que l'indice composé du Nasdaq a grimpé de 27,57 points à 4419,03 points.

Le procès-verbal de la rencontre de juin de la banque centrale a montré que les responsables de la Fed ne s'entendaient pas sur le signal à envoyer aux marchés en ce qui a trait à une éventuelle hausse des taux d'intérêt.

Certains voulaient faire part de leur inquiétude vis-à-vis de la lente croissance de l'inflation, tandis que les autres préféraient insister sur leur crainte de voir l'économie rebondir plus rapidement que prévu. Dans son communiqué, la Fed a fini par faire savoir que les taux demeureraient probablement à un niveau peu élevé pendant une «période considérable», une fois terminé le programme d'achats d'obligations, en octobre.

La Fed a réduit de façon soutenue ses achats obligataires de 10 milliards $ US par mois à chacune de ses réunions cette année. En juillet, le programme prévoit des achats de 35 milliards $ US en obligations.

Le marché des ressources naturelles a mis fin aux échanges sur une note mitigée, mercredi. Le cours du pétrole brut a reculé de 1,11 $ US à 102,29 $ US le baril à la Bourse des matières premières de New York, tandis que le prix du lingot d'or a avancé de 7,80 $ US à 1324,30 $ US l'once et que le cours du cuivre a cédé 1 cent US à 3,25 $ US la livre.

Les résultats financiers des entreprises devraient largement dicter la direction des marchés dans les prochaines semaines. Les investisseurs tenteront de voir dans les rapports trimestriels des signes que le raffermissement des économies canadienne et américaine s'est traduit par une augmentation des ventes et des bénéfices. Plusieurs entreprises canadiennes dévoileront leurs plus récents résultats à la fin de juillet et au cours du mois d'août.

PLUS:pc