NOUVELLES

Les deux candidats rivaux à la présidence clament victoire en Indonésie

09/07/2014 10:23 EDT | Actualisé 08/09/2014 05:12 EDT

JAKARTA, Indonésie - Les candidats rivaux de l'élection présidentielle en Indonésie ont tous deux clamé victoire, mercredi, alimentant l'incertitude politique dans un pays ayant fait la transition de la dictature à la démocratie il y a moins de 20 ans et représentant l'économie la plus importante dans l'Asie du Sud-Est.

Selon les trois sondages les plus fiables après le vote, le gouverneur de Jakarta, Joko Widodo, a remporté l'élection avec 52 pour cent des voix, mais son rival de Suharto, Prabowo Subianto, affirme que d'autres données lui donnent la victoire. M. Widodo est le premier candidat dans des élections directes n'ayant aucun lien avec le régime de l'ancien dictateur Suharto (1966-1998) et ses excès.

Ces sondages se basent sur un échantillon représentatif des votes et ont évalué avec justesse les résultats de tous les scrutins depuis 2004.

Il faudra attendre environ deux semaines avant l'annonce des résultats officiels en Indonésie, pays de 240 millions de personnes comptant la plus importante population musulmane au monde.

M. Widodo a déclaré, devant des centaines de ses partisans célébrant à Jakarta, qu'il s'agissait de la victoire «de la population» d'Indonésie.

Mais son rival, Prabowo Subianto — un général du régime Suharto et ex-gendre du dictateur — a aussi clamé victoire. Il a demandé à la population et aux partisans de la coalition d'«accompagner et protéger cette victoire jusqu'au (dévoilement) des résultats officiels».

Le président sortant Susilo Bambang Yudhoyono a exhorté les deux camps à la retenue en attendant la communication officielle de la commission électorale.

PLUS:pc