NOUVELLES

Disparitions à Calgary: la police étend le périmètre des recherches

09/07/2014 08:35 EDT | Actualisé 08/09/2014 05:12 EDT

CALGARY - La police de Calgary a élargi à une décharge ses recherches pour retrouver un garçonnet et ses grands-parents disparus, mercredi, alors qu'un homme considéré comme un «individu d'intérêt» dans cette affaire a appris qu'il pourrait être relâché dès vendredi.

Selon Emma Poole, une porte-parole de la police, sept policiers étaient à pied d'oeuvre pour fouiller la décharge de Spyhill, au nord-ouest de la métropole albertaine, dans l'espoir d'y trouver des preuves liées à la disparition de Nathan O'Brien, 5 ans, et de ses grands-parents Alvin et Kathy Liknes.

Il s'agirait d'une démarche normale dans de telles affaires de disparition, et les policiers devraient aussi fouiller d'autres décharges des environs, a-t-elle précisé­.

Alors que ces recherches avaient lieu, Douglas Garland s'est présenté en cour pour répondre d'accusations de vol d'identité sans lien avec le dossier des disparitions. Au dire de la police, Garland, âgé de 54 ans, a été interrogé la fin de semaine dernière en lien avec les disparitions et des policiers passent toujours au peigne fin la propriété rurale de ses parents au nord de Calgary.

Il devait participer à une audience à propos de sa libération sous caution, mais la Couronne et la défense se sont toutes deux entendues sur le fait que Garland pourrait être libéré sous conditions. L'homme doit revenir en cour vendredi.

Le jeune Nathan et ses grands-parents n'ont pas été vus depuis le 29 juin, à la suite d'une vente de propriété dans la maison du couple. La police croit qu'un incident violent s'est produit dans cette résidence, mais maintient qu'elle espère les retrouver en vie.

Des documents judiciaires révèlent que Garland possède un passé criminel et souffre de problèmes de santé mentale. En 2000, il a été condamné à 39 mois de prison pour fabrication de drogue.

La police de Calgary a aussi confirmé qu'il avait un lien avec les trois personnes disparues. Sa soeur est en couple avec un membre de la famille Liknes.

Les autorités locales et fédérales ont par ailleurs poursuivi la fouille de la propriété rurale située près d'Airdrie, une ville-dortoir de Calgary, mercredi, faisant intervenir des techniciens paramédicaux et des pompiers.

PLUS:pc