NOUVELLES

Arsenal à domicile à Montréal: remise en liberté, mercredi, du suspect Barros

09/07/2014 10:58 EDT | Actualisé 08/09/2014 05:12 EDT

MONTRÉAL - Un tribunal a accepté, mercredi, la remise en liberté de Jordi Antunes Barros qui avait été arrêté il y a deux mois après la découverte de 19 bombes artisanales, de matériel explosif et de munitions dans le garage de la maison familiale du quartier Ahuntsic, à Montréal.

Récemment, après un examen à l'Institut Philippe-Pinel, le suspect a été jugé apte à subir son procès. Il fait face à quatre chefs d'accusation.

On ignore encore avec exactitude les conditions de remise en liberté de Jordi Antunes Barros.

Lors de la perquisition à son domicile, à la mi-mai, les artificiers avaient mis environ 15 heures pour désamorcer les engins explosifs artisanaux, une opération qui avait nécessité l'évacuation de 14 familles.

PLUS:pc