NOUVELLES

Un caméraman russe devient le cinquième journaliste tué dans l'est de l'Ukraine

30/06/2014 11:26 EDT | Actualisé 30/08/2014 05:12 EDT

MOSCOU - Un caméraman d'expérience à l'emploi de la télévision publique russe a été tué dans l'est de l'Ukraine lorsqu'un autobus transportant des journalistes et des mères de soldats a été la cible de tirs.

Anatoly Klyan, âgé de 68 ans, travaillait pour la Première chaîne depuis 40 ans. Il est devenu le cinquième journaliste à être tué depuis le début du conflit opposant les troupes du gouvernement ukrainien et des séparatistes prorusse armés.

La Première chaîne a indiqué que son équipe se rendait sur une base militaire ukrainienne, tard dimanche soir, en compagnie de mères de soldats conscrits qui espéraient pouvoir ramener leurs fils à la maison. L'autobus a été attaqué près d'Avdiivka, un village au nord de la ville de Donetsk.

Des images de l'attaque diffusées par la Première chaîne montrent que M. Klyan a continué de filmer dans l'autobus, même après avoir reçu une balle à l'estomac, ne s'arrêtant que lorsqu'il est devenu trop faible pour tenir la caméra. D'autres journalistes l'ont aidé à monter à bord d'une voiture qui passait par là afin de l'emmener à l'hôpital, mais les médecins n'ont pu lui sauver la vie.

Le chauffeur de l'autobus a reçu une balle à la tête, mais a continué à conduire d'une main, l'autre tenant sa tête, jusqu'à ce qu'il puisse s'arrêter de manière sécuritaire.

PLUS:pc