NOUVELLES

Un ancien général chinois frappé par les mesures anticorruption du président Xi

30/06/2014 08:56 EDT | Actualisé 30/08/2014 05:12 EDT

PÉKIN, Chine - Des mesures anticorruption lancées par le président chinois Xi Jinping ont mené à l'expulsion d'un ancien général du Parti communiste.

D'autres membres haut placés du parti se sont également vu montrer la porte du parti et seront accusés de corruption, selon le gouvernement.

Le général Xu Caihou, ancien vice-président de la Commission militaire centrale, qui contrôle l'armée chinoise, est accusé d'avoir accepté des pots-de-vin en échange de promotions et d'autres faveurs.

Le président Xi, qui a pris le pouvoir en 2012, a promis de punir tous les fonctionnaires corrompus, peu importe leur rang dans le gouvernement. Des analystes politiques croient cependant que la manoeuvre vise plutôt à neutraliser le politicien à la retraite Zhou Yongkang, ancien membre du Comité permanent du parti au pouvoir.

Les derniers membres du parti à être expulsés étaient près de M. Zhou, ce qui laisse croire que M. Xi s'apprête à l'expulser lui aussi du parti, selon Willy Lam, spécialiste politique de l'Université chinoise de Hong Kong.

Lundi, trois autres haut fonctionnaires ont aussi été expulsés du parti, dont l'ancien vice-premier ministre de la Sécurité publique Li Dongsheng.

PLUS:pc