NOUVELLES

Treize ans de prison pour un Américain qui voulait entraîner des membres d'Al-Qaïda

30/06/2014 04:27 EDT | Actualisé 30/08/2014 05:12 EDT

Un Américain a été condamné lundi à 13 ans de prison pour avoir tenté d'entraîner des membres d'Al-Qaïda au Pakistan, après avoir lui-même combattu en Syrie, ont indiqué les procureurs.

Sinh Vinh Ngo Nguyen, 25 ans, avait plaidé coupable l'an dernier pour avoir tenté d'apporter un soutien matériel à une organisation considérée par les Etats-Unis comme terroriste.

Il s'agit d'un "délit très grave qui mérite une longue condamnation", a estimé le juge John F. Walter.

M. Nguyen, qui habite près de Los Angeles et qui est aussi connu sous le nom de Hassan Abou Omar Ghannoum, a reconnu s'être rendu en Syrie fin 2012, pour combattre l'armée du président Bachar al-Assad.

Après être revenu aux Etats-Unis, il a indiqué avoir alors proposé d'entraîner des combattants d'Al-Qaïda en Syrie, mais cela lui a été refusé.

En août et en septembre derniers, il a rencontré quelqu'un qu'il pensait être un recruteur d'Al-Qaïda, mais qui travaillait en fait pour la police fédérale américaine (FBI).

Il a parlé à cette personne de son séjour en Syrie et lui a dit qu'il voulait redevenir jihadiste parce que "c'était ce pour quoi il était né".

M. Nguyen a évoqué le projet de se rendre au Pakistan avec un faux passeport américain, pour entraîner une trentaine de combattants d'Al-Qaïda pendant 5 à 6 semaines, "en vue d'une attaque (...) contre les forces de la coalition" fin 2013, selon son plaider coupable.

Il a alors acheté le 1er octobre un billet pour Peshawar, au Pakistan, et a été arrêté le jour de son départ le 11 octobre. Il avait en sa possession un faux passeport et plus de 180 vidéos d'entraînement aux armes à feu.

mt/are/lb

PLUS:hp