NOUVELLES

Mondial: un penalty autant "mérité" que "désiré" pour la presse néerlandaise

30/06/2014 10:18 EDT | Actualisé 30/08/2014 05:12 EDT

Les médias néerlandais ont salué le "miracle" des Oranje face au Mexique (2-1) qui, après avoir été menés 1-0 jusqu'à la 88e minute, ont marqué deux buts dont le dernier sur penalty, autant "mérité" que "désiré".

"Robben méritait déjà un penalty plus tôt dans le match lorsqu'il a été touché d'abord par Marquez avant d'être abattu par Hector Moreno", écrit le journal De Telegraaf.

"Finalement, Robben a obtenu dans le temps additionnel son penalty mérité sifflé par (l'arbitre Pedro) Proenca et Huntelaar a envoyé les Pays-Bas en quarts de finale," ajoute-t-il.

"C'est bien mérité parce que les Néerlandais ont continué à jouer au football alors que le Mexique se contentait de défendre son avance 1 à 0," écrit encore le journal.

Le tabloïd de centre-gauche De Volkskrant appelle la victoire "un résultat miraculeux grâce au fighting spirit de l'équipe".

"Robben était un boxeur recherchant le K.O. contre un adversaire vacillant. Finalement, (il) a obtenu ce penalty désiré après une chute plutôt exagérée sur la jambe de Marquez," détaille le quotidien.

Le tabloïd Algemene Dagblad a parfaitement résumé la situation dramatique des Oranje: "De l'enfer au paradis en six minutes".

"Le 'Roi Klaas' (Huntelaar) était aussi cool qu'un concombre sous forte chaleur. D'une élimination quasi certaine à peut-être un titre de champion du monde", s'exclame le quotidien.

jhe/tw/sk/jta

PLUS:hp