NOUVELLES

Mondial 2014 : les pessimistes "ont encaissé un but" (Rousseff)

30/06/2014 05:43 EDT | Actualisé 30/08/2014 05:12 EDT

La présidente du Brésil Dilma Rousseff a affirmé lundi que les "pessimistes" qui misaient sur l'échec de l'organisation du Mondial "ont encaissé un but" puisque la Coupe du monde "est un succès".

"Les pessimistes, ceux qui annonçaient le chaos, se sont pris un but car la Coupe est un succès dans tout le Brésil", a affirmé la présidente lors de l'inauguration d'un hôpital dans l'Etat de Rio de Janeiro.

Mme Rousseff a rappelé les critiques lancées contre l'organisation de l'événement. "Pendant longtemps, ils ont dit qu'il n'y aurait pas de Coupe; il y en a qui disaient que les stades ne seraient pas prêts, d'autres que ce seraient les aéroports, d'autres qu'il n'y aurait pas suffisamment d'hôtels, qu'il y avait des maladies contagieuses au Brésil et d'autres encore qu'il y aurait des pannes de courant".

"Rien de cela ne s'est produit. Nous faisons, de fait, la Coupe des Coupes", a ajouté la chef de l'État rappelant que certains médias disent déjà que c'est l'une des meilleures Coupes du monde et "pas seulement à cause du nombre de buts marqués".

"Nous pouvons être fiers (...) car ce pays réalise une Coupe du monde fantastique et le peuple fait tout son possible pour qu'elle soit une réussite" en recevant les supporteurs avec sa traditionnelle "joie", a-t-elle ajouté.

Il y a un an, en pleine Coupe des confédérations considérée comme un test pour le Mondial, le Brésil avait été secoué par une fronde sociale sans précédent contre les dépenses publiques de 11 milliards de dollars investies dans la préparation de la compétition au détriment d'investissements en santé, transports et éducation.

Les manifestations ont ensuite perdu en intensité et se sont radicalisées. Depuis le début du Mondial, elles ne rassemblent que de petits groupes de manifestants d'extrême gauche.

La chef de l'Etat a appelé les Brésiliens à se concentrer pour encourager la Seleçao qui rencontre la Colombie en quarts de finale vendredi à Fortaleza (nord-est).

Mme Rousseff vient de lancer sa candidature à la réélection pour la présidentielle d'octobre, dont le résultat pourrait être influencé par un succès ou un échec du Brésil à "sa" Coupe du monde, selon certains analystes.

ym/cdo/ag/sk

PLUS:hp