NOUVELLES

Mondial-2014 - Carlos Alberto: Scolari met "beaucoup de pression"

30/06/2014 11:40 EDT | Actualisé 30/08/2014 05:12 EDT

Carlos Alberto, capitaine de la Seleçao championne du monde en 1970, estime que le coach du Brésil Luiz Felipe Scolari met "beaucoup de pression sur les joueurs" et s'inquiète devant l'émotivité de l'équipe de Thiago Silva.

Scolari et son adjoint Carlos Alberto Parreira "ont promis que l'équipe allait être championne, qu'elle avait déjà une main sur la Coupe. Ils ont mis la pression sur les joueurs", déclare l'ancien international dans un entretien au quotidien sportif Lance.

"Qu'on le veuille ou non, disputer la Coupe à la maison influe. Ils mettent beaucoup de pression sur les joueurs", ajoute Carlos Alberto Torres.

L'ancien porteur du brassard en 1970 n'épargne pas pour autant les joueurs, en particulier le capitaine Thiago Silva, qui s'était isolé sur la pelouse avant la séance de tirs au but contre le Chili, samedi à Belo Horizonte, semblant pleurer le visage entre les mains.

"C'est un très bon joueur, un leader. C'est pour cela qu'il a été choisi capitaine, parce qu'il a toutes les qualités. Il ne peut pas paraître ainsi abattu. Il doit vibrer, tirer les autres vers le haut", estime l'ancien défenseur de Santos.

L'émotivité, du gardien Julio Cesar qui pleure avant les tirs au but, ou de Neymar au bord des larmes pendant les hymnes, inquiète l'ancien champion du monde: "On met cela sur le compte des supporteurs, de l'enthousiasme. Mais l'équipe doit être préparée pour cette pression (...) Elle est qualifiée, il n'y a pas de place pour les pleurnicheries d'enfant, parce que comme ça, ils ne vont rien gagner du tout".

pal/pgr/jta

PLUS:hp