NOUVELLES

La France y a mis du temps, mais finit par vaincre le Nigeria 2-0

30/06/2014 02:07 EDT | Actualisé 30/08/2014 05:12 EDT

BRASILIA, Brésil - Paul Pogba a mis fin à la résistance têtue du Nigeria à l'aide d'un but de la tête vers la fin du match, puis Joseph Yobo a marqué un but contre son camp, lundi, dans une victoire de 2-0 qui a permis à la France d'atteindre les quarts de finale de la Coupe du monde.

Le gardien de la sélection nigériane Vincent Enyeama venait de réussir un superbe arrêt en repoussant la reprise de tête de Karim Benzema, mais il a seulement effleuré le ballon lors du corner qui a suivi. Pogba en a profité à la 79e minute de jeu pour inscrire son premier but du tournoi.

Pogba a ainsi racheté une piètre première demie au cours de laquelle il a souvent perdu le contrôle du ballon et bousillé des occasions de but. Le fait d'avoir marqué un but aussi crucial s'avérera un tonique pour sa confiance en vue des quarts de finale de vendredi. La France affrontera l'Allemagne au stade Maracana à Rio.

«Je suis très heureux et fier que l'équipe se retrouve parmi les huit dernières en lice. Honnêtement, les joueurs le méritent, a commenté le sélectionneur français Didier Deschamps. Nous avons quatre jours pour nous préparer en vue d'une autre bataille.»

Yobo a fait dévier le ballon dans son propre filet pendant les arrêts de jeu, alors qu'il tentait de marquer le substitut français Antoine Griezmann. Ce dernier a eu un impact important sur le match après avoir remplacé un Olivier Giroud inefficace à la 62e.

Après le sifflet final, des joueurs français soulagés ont dansé devant leurs partisans alors qu'ils venaient de franchir un autre pas dans leur quête d'atteindre la grande finale — comme la sélection française l'avait fait en 2006.

«Nous avions tout un pays derrière nous. C'est un des moments les plus fiers de ma vie, a commenté Pogba. Nous savons que nous sommes capables de disputer le meilleur football qui soit et que nous ne sommes pas à l'abri du pire, mais aujourd'hui nous avons été bons. Nous nous sommes tenus ensemble et j'en suis très heureux.»

La France a amorcé timidement le match du deuxième tour, mais a fini en force.

«Je n'ai toujours pas vu d'équipe bien jouer sur un total de 90 minutes, a noté Deschamps. Le Nigeria baissé de niveau un peu et ça nous a permis de prendre le dessus.»

Le Nigeria, pays champion d'Afrique, a vu un but lui être refusé pour hors-jeu à la 19e minute après qu'Emmanuel Emenike eut poussé au fond du filet un centre d'Ahmed Musa. Les Nigérians ont souvent contrôlé le ballon en deuxième demie, mais ils n'ont jamais réussi à en profiter.

«Je pense que c'était un bon match, le score ne raconte pas toute l'histoire», a estimé le sélectionneur du Nigeria Stephen Keshi.

PLUS:pc