NOUVELLES

Kiev annonce l'arrestation de cinq "saboteurs"

30/06/2014 11:47 EDT | Actualisé 30/08/2014 05:12 EDT

Les services spéciaux ukrainiens SBU ont affirmé lundi avoir arrêté cinq "saboteurs" qui s'apprêtaient à faire sauter un train transportant du matériel militaire, dans la région de Kharkiv (est), à quelques heures de l'expiration du cessez-le-feu.

Les hommes, tous Ukrainiens vivant à Kharkiv, ont été pris en flagrant délit, a indiqué à l'AFP un porte-parole local du SBU Vladyslav Abdoula. Ils oeuvraient "sous les ordres directs" d'un chef local séparatiste connu, Igor Bezler, dit "Bies" ("démon" en ukrainien), de la région de Donetsk, plus précisément de la ville de Gorlovka.

Selon le SBU, Bezler avait été identifié comme citoyen russe ayant subi une formation militaire dans une unité de renseignements.

Les cinq hommes arrêtés, dont les identités n'ont pas été précisées, comptaient saboter à l'explosif les voies Kiev-Kharkiv, et Igor Bezler leur aurait demandé de "faire sauter un train transportant des fournitures pour l'artillerie".

Le SBU a diffusé des photos et une vidéo montrant des hommes en short couchés dans l'herbe, sans qu'on puisse voir leurs visages, deux charges de TNT de 200 grammes chacune et un détonateur. Il a précisé que des armes et 1,5 kilo de TNT ont été trouvés à leurs domiciles et qu'ils seraient poursuivis pour "création de groupe terroriste".

La région de Kharkiv, voisine des zones séparatistes de Donetsk et Lougansk, était jusqu'à présent épargnée par les violences.

Cette annonce du SBU intervient à quelques heures de l'expiration lundi soir du cessez-le-feu entre les séparatistes et les forces armées ukrainiennes, alors que les deux parties s'accusent mutuellement de multiples violations de la trêve. Selon le porte-parole de "l'opération antiterroriste" ukrainienne Oleksiï Dmytrachkivskiï, un soldat a été tué et plusieurs blessés lundi par des tirs séparatistes.

sb-os/via/all/ros

PLUS:hp