NOUVELLES

GM indemnisera les victimes d'accidents causés par son commutateur d'allumage

30/06/2014 03:10 EDT | Actualisé 30/08/2014 05:12 EDT

WASHINGTON - Un expert en compensations a indiqué être prêt à puiser des milliards de dollars dans les coffres de General Motors pour indemniser les victimes d'accidents qui conduisaient des petites voitures du constructeur automobile — à condition qu'elles puissent prouver que le commutateur d'allumage de leur véhicule était responsable de l'accident.

GM a attribué 13 décès à des problèmes de commutateur d'allumage dans certaines de ses voitures comme la Chevrolet Cobalt et la Saturn Ion. Mais selon des avocats et des juristes, le nombre de réclamations pour décès ou blessures causées par la défectuosité pourrait atteindre plusieurs centaines.

L'expert Kenneth Feinberg a indiqué que GM n'avait pas établi de limite au montant total qui pourrait être offert aux personnes blessées ou à celles qui ont perdu un membre de leur famille dans un accident. Et c'est M. Feinberg lui-même — et non GM — qui décidera du montant que chaque victime obtiendra, même si les indemnités seront versées par la société.

M. Feinberg n'a pas voulu estimer le coût ultime de l'opération pour GM, affirmant de pas savoir combien de décès ou de blessures feront l'objet d'une indemnisation. Mais compte tenu de la méthodologie qu'il compte utiliser, une grande quantité de réclamations pourraient se traduire par un montant totalisant des centaines de millions de dollars, sinon des milliards.

Lors d'une conférence téléphonique, lundi, M. Feinberg a expliqué qu'il n'y avait pas de plafond au montant total qui serait allongé par GM. Le constructeur automobile a mis un plan en place, avec lequel il tentera de limiter sa responsabilité légale, contrôler les dommages à son image et éventuellement passer à d'autre chose.

La société a rappelé 2,6 millions de véhicules plus tôt cette année pour remplacer les commutateurs d'allumage. Le problème était présent depuis plus d'une décennie et n'avait pas été corrigé, même si GM avait eu vent des accidents fatals qui y étaient reliés.

Les indemnisations ne toucheront que les accidents de véhicules légers attribuables au problème du commutateur d'allumage et excluent tout autre problème de sécurité. Les gens qui obtiendront les indemnités renonceront du même coup à leur droit de poursuivre la compagnie en justice.

Les demandes pourront être déposées du 1er août au 31 décembre. Une fois le traitement des demandes effectué, les paiements devraient être réalisés dans les 90 à 180 jours, dans la plupart des cas, a promis M. Feinberg.

PLUS:pc