NOUVELLES

Canada: Rob Ford revient lundi à la mairie de Toronto

29/06/2014 09:36 EDT | Actualisé 29/08/2014 05:12 EDT

Le maire de Toronto Rob Ford devait être lundi de retour à son bureau après deux mois de cure de désintoxication à la drogue et à l'alcool, prêt pour obtenir dans les urnes à l'automne un deuxième mandat à la tête de la plus grande ville canadienne.

Après avoir été l'objet de toutes les moqueries et avoir juré qu'il ne boirait plus une goutte d'alcool, le truculent maire avait été filmé en avril en état d'ébriété ou en train de tirer sur une pipe à crack, puissant dérivé de la cocaïne.

Dès la publication des images, Rob Ford avait disparu de la scène publique, en avouant chercher de l'aide pour traiter sa dépendance à l'alcool.

"J'ai un problème avec l'alcool et avec les choix que j'ai faits quand j'étais sous son emprise", avait écrit Rob Ford fin avril avant de filer dans un centre de désintoxication.

Cette rechute de l'édile est tombé au plus mauvais moment car la campagne pour la course à la mairie bat son plein depuis cet hiver. L'élection pour la mairie est prévue le 27 octobre prochain.

Depuis son centre de cure mi-juin, Rob Ford avait adressé un courrier à son administration en lui demandant de faire le nécessaire pour lui permettre de réintégrer son bureau le 30 juin.

A 45 ans, le maire conservateur de Toronto devra affronter des candidats solides pour retrouver son fauteuil dans le prochain conseil municipal. Des sondages le placent en deuxième ou en troisième position dans la course à la mairie.

A l'approche de son retour, l'intérêt autour de Rob Ford a été plus marqué et "nous verrons si c'est un épiphénomène ou une tendance lourde qui le propulsera à nouveau dans la campagne qu'il a quittée brutalement", estime Lorne Bozinoff de l'institut Forum Research.

Cet institut donne Rob Ford en retard de 7 points derrière Olivia Chow. La candidate du Nouveau parti démocratique (NPD, gauche) est la veuve de Jack Layton, grande figure de la vie politique canadienne et leader du parti avant sa disparition soudaine.

Après la révélation de ses frasques à l'automne dernier, le conseil municipal de la ville avait privé Rob Ford de toutes ses fonctions exécutives ne lui laissant que le titre honorifique de maire de la quatrième plus grande ville d'Amérique du Nord.

mbr/sab/gde

PLUS:hp