NOUVELLES

Wimbledon: Après Li Na, Serena Williams chute à son tour

28/06/2014 04:11 EDT | Actualisé 28/08/2014 05:12 EDT
ASSOCIATED PRESS
Serena Williams of the U.S. reacts after losing a point to Ana Ivanovic of Serbia during their fourth round match at the Australian Open tennis championship in Melbourne, Australia, Sunday, Jan. 19, 2014.(AP Photo/Andrew Brownbill)

Un coup de tonnerre s'est abattu samedi soir sur Wimbledon où la N.1 mondiale Serena Williams a été éliminée au troisième tour par la Française Alizé Cornet au terme d'un match où elle est passée au travers.

L'élimination de la reine de la WTA succède à celle de sa dauphine, la Chinoise Li Na, sortie vendredi.

Pour la cadette des soeurs Williams, qui avait survolé l'année 2013 en réalisant le doublé Roland-Garros/US Open, ce cru 2014 est en train de virer au cauchemar.

Sur le court N.1 du All England club, la star US de 32 ans a subi sa troisième élimination précoce de rang en Grand Chelem. A Roland-Garros, elle s'était inclinée dès le deuxième tour et à Melbourne, dès les huitièmes.

Quintuple victorieuse de Wimbledon (2002, 2003, 2009, 2010, 2012) et détentrice de 17 titres majeurs, la N.1 mondiale avait aussi disputé deux finales sur le gazon anglais (2004, 2008).

Ne pas participer à la seconde semaine du tournoi ne lui était plus arrivé depuis neuf ans (elle était absente en 2006).

Samedi, Serena Williams a montré un visage méconnaissable pendant deux sets qui rappelait l'humiliation vécue aux Internationaux de France face à la jeune Espagnole Garbine Muguruza (défaite 6-2, 6-2).

- Manque de punch -

Visage crispé, levant souvent les yeux au ciel comme si rien ne fonctionnait, la reine Serena a cruellement manqué de punch et de vitesse dans ses déplacements face à Cornet, victorieuse en trois sets 1-6, 6-3, 6-4, et qui l'avait battue pour la première fois à Dubai en février.

"Je me suis inspirée de ce match où j'avais très bien joué tactiquement", a souligné la Niçoise. Serena Williams, quant à elle, ne savait pas trop comment expliquer ses erreurs (7 doubles fautes, 29 fautes directes) qui lui ont coûté la victoire, en particulier dans le dernier jeu, alors qu'elle semblait revenir dans la partie.

"Je pense qu'en général, tout le monde joue le match de sa vie face à moi. Il faut qu'à chaque fois, je sois 100 fois meilleure sinon je me retrouve en danger", a-t-elle affirmé en assurant que cette défaite n'était pas un coup d'arrêt.

"C'est un rêve, c'est incroyable. Wouah, je n'arrive pas à y croire! Il y a encore deux ans, je jouais si mal sur gazon", s'est réjouie quant à elle Cornet, qui n'avait encore jamais dépassé le troisième tour à Londres.

Elle affrontera en huitièmes de finale la Canadienne Eugenie Bouchard, victorieuse de l'Allemande Andrea Petkovic en deux sets 6-3, 6-4.

- Nadal, Federer et Sharapova se rassurent -

Jusqu'à la chute de Williams, les matches, fortement perturbés par la pluie, n'avaient pas réservé de surprise. Le N.1 mondial Rafael Nadal s'est réconcilié avec le gazon de Wimbledon en accédant pour la première fois depuis 2011 à la seconde semaine, après son succès (6-7 (4/7), 6-1, 6-1, 6-1) sur le Kazakh Mikhaïl Kukushkin.

A chaque fois que le Majorquin a atteint ce cap, il s'est toujours hissé au moins jusqu'en finale de Wimbledon. A l'instar de Rafael Nadal, le Suisse Roger Federer retrouvera aussi les huitièmes de finale après avoir chuté prématurément en 2013. Le champion helvète, qui vise un huitième trophée à Londres, a battu facilement le Colombien Santiago Giraldo (6-3, 6-1, 6-3).

Eliminée comme Federer dès le deuxième tour l'an passé, la Russe Maria Sharapova, lauréate de Roland-Garros, a passé le cap sans problème en atomisant l'Américaine Alison Riske (6-3, 6-0).

La "Tsarine", qui aurait pu retrouver Serena Williams en quarts de finale, doit se frotter les mains après l'élimination de l'Américaine. Sharapova s'est inclinée face à elle lors de leurs quinze dernières confrontations.

ll/alh

INOLTRE SU HUFFPOST

15 espoirs du tennis