NOUVELLES

Une nouvelle politique de Parcs Canada qui restreint la distribution d'information aux médias soulève la critique

28/06/2014 08:59 EDT | Actualisé 28/08/2014 05:12 EDT
Radio-Canada.ca

Une nouvelle politique de Parcs Canada qui resserre la supervision des informations partagées avec les médias fait face à de l'opposition.

La nouvelle règle interdit aux employés de s'adresser aux médias sans permission et toutes les demandes médiatiques doivent être envoyées au bureau national.

Certains sont peu surpris que le gouvernement de Stephen Harper intensifie son contrôle des communications de Parcs Canada. « C'est ainsi que ce gouvernement fonctionne », lance Chris Turner, auteur du livre The War on Science: Muzzled Scientists and Willful Blindness in Stephen Harper' s Canada qui dénonce le muselage des scientifiques à l'emploi du gouvernement fédéral. 

Parcs Canada a refusé de confirmer les détails entourant les changements. Dans un courriel, l'agence fédérale affirme « avoir adopté un protocole médiatique standardisé, afin que les messages diffusés à travers le pays soient les mêmes ».

La nouvelle politique imposerait également que les journalistes soumettent leurs questions d'avance et attendent jusqu'à 20 jours pendant que le bureau central les évalue et donne son accord sur les réponses qui seront données.

« C'est la base d'une démocratie que d'avoir des informations accessibles et gratuites qui ne sont pas gardées loin du public », a affirmé le vice- président Cliff Wallis, vice-président du groupe environnemental Alberta Wilderness Association.

Les demandes de CBC/Radio-Canada pour de l'information au sujet de la nouvelle politique sont demeurées sans réponses et Parcs Canada a refusé les entrevues sollicitées.

INOLTRE SU HUFFPOST

Le Top 10 des plus beaux parcs au Québec