NOUVELLES

Rodriguez réussit un doublé et la Colombie blanchit l'Uruguay 2-0 au Brésil

28/06/2014 06:44 EDT | Actualisé 28/08/2014 05:12 EDT

RIO DE JANEIRO - Avec une spectaculaire frappe à la volée, le Colombien James Rodriguez a offert l'un des faits saillants de cette Coupe du monde de soccer au Brésil et a donné au pays hôte des raisons de s'inquiéter.

Rodriguez a compté l'un des plus beaux buts du tournoi et en a ajouté un deuxième pour permettre à la Colombie d'accéder pour une première fois de son histoire aux quarts de finale avec une victoire de 2-0 contre l'Uruguay, samedi, et s'offrir un duel contre le Brésil.

Rodriguez a donné les devants à son équipe en décochant une superbe volée de loin à la 28e minute, et il a doublé l'avance des siens en complétant une belle manoeuvre peu de temps après la pause de la mi-temps. Cela a permis à la Colombie de filer tout droit vers la victoire contre l'Uruguay, qui paraissait bien moins menaçant sans les services de son attaquant étoile Luis Suarez, suspendu.

Rodriguez est désormais le meilleur marqueur de la Coupe du monde du Brésil avec cinq réussites, et il a consolidé son titre de plus grande révélation du tournoi jusqu'ici.

L'Uruguay, entre-temps, a connu des ratés en attaque sans la présence de Suarez. Son remplaçant, Diego Forlan, a quitté la rencontre à la 53e minute après avoir offert une performance décevante dans ce qui pourrait être son dernier match en carrière en Coupe du monde.

La Colombie affrontera le Brésil en quarts de finale, le 4 juillet, à Fortaleza, à la suite du gain en fusillade du pays hôte contre le Chili, plus tôt samedi.

«Je crois que le plus dur est à venir, a dit Rodriguez à propos du match de quarts de finale contre le Brésil. Je suis heureux car il s'agit d'un gain historique, et que jeune garçon, je rêvais de me retrouver ici. Et bien sûr, nous voulons faire encore mieux.»

En l'absence du joueur étoile blessé Radamel Falcao, l'ailier de Monaco est devenu l'élément principal d'une équipe de la Colombie qui a remporté ses trois matchs de la phase préliminaire avec un jeu d'attaque impressionnant.

La Colombie prend part à sa première Coupe du monde depuis 1998, et a déjà surpassé son meilleur résultat.

«Félicitations à tous les Colombiens, a dit l'entraîneur Jose Pekerman, qui est originaire de l'Argentine. La population de la Colombie mérite (un tel résultat).»

PLUS:pc