NOUVELLES

Le secrétaire général des Nations unies adopte un lionceau au Kenya

28/06/2014 04:07 EDT | Actualisé 28/08/2014 05:12 EDT

NAIROBI, Kenya - Le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, a conclu une semaine de discussions de haut niveau sur l'environnement en «adoptant» un lionceau de six mois, samedi, au Kenya.

Le lion, qui a été retrouvé abandonné au Parc national de Nairobi, sera élevé à l'orphelinat pour animaux du parc. M. Ban l'a baptisé Tumaini, ce qui signifie «espoir» en kiswahili, en expliquant son choix par son «espoir que tous les gens à travers le monde soient en mesure de vivre en harmonie avec la nature».

«J'espère sincèrement que ce lion grandira en santé, qu'il sera fort et même féroce», a lancé le secrétaire général, en établissant un parallèle avec ses propres espoirs après la première Assemblée des Nations unies pour l'environnement, qui a eu lieu cette semaine.

Il s'agissait du plus important rassemblement de haut niveau sur l'environnement de l'histoire des Nations unies. Plus de 1200 participants provenant des 193 pays membres ont passé la semaine à Nairobi, où se trouve le siège du Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUD).

M. Ban a dit espérer que les pays membres adoptent un accord sur les changements climatiques lors des discussions formelles prévues à Lima en décembre.

Le lionceau n'est pas le seul animal que le secrétaire général de l'ONU s'est fait offrir au fil des ans. En 2009, le Mongolie lui a offert un cheval rare prénommé Enkhtaivan («Paix»), tandis qu'en 2008, le président sud-soudanais lui a donné un taureau blanc baptisé Ban Ki Moo.

PLUS:pc