NOUVELLES

La Québécoise Eugenie Bouchard poursuit sa route au tournoi de Wimbledon

28/06/2014 02:40 EDT | Actualisé 28/08/2014 05:12 EDT
ANDREW YATES via Getty Images
Canada's Eugenie Bouchard serves to Slovakia's Daniela Hantuchova during their women's singles first round match on day two of the 2014 Wimbledon Championships at The All England Tennis Club in Wimbledon, southwest London, on June 24, 2014. AFP PHOTO / ANDREW YATES - RESTRICTED TO EDITORIAL USE (Photo credit should read ANDREW YATES/AFP/Getty Images)

LONDRES - La Canadienne Eugenie Bouchard continue son beau parcours londonien et se retrouve maintenant au quatrième tour à Wimbledon, résultat d'un gain de 6-3 et 6-4 contre l'Allemande Andrea Petkovic, samedi.

L'athlète de Westmount, 13e tête de série, a disposé de la numéro 20 en une heure et demie.

Bouchard s'est imposée grâce à cinq bris et 30 coups gagnants, en plus d'avoir montré un taux de réussite de 14 en 18 au filet.

«J'ai bien joué, et même si ça s'est réglé en deux sets ce fut toute une bagarre, a dit Bouchard. Ç'a été difficile à cause de la longue pause causée par la pluie, mais c'était la même situation pour nous deux.

«Je suis satisfaite d'avoir été en mesure de compléter la rencontre en exploitant mon service, en étant agressive et en attaquant la balle très rapidement. Pendant l'interruption, j'ai tenté de conserver mon énergie — je voulais tout donner sur le court.»

Bouchard a indiqué qu'elle n'avait pas été frustrée par l'interruption.

«La pluie fait partie de l'expérience de Wimbledon, a-t-elle expliqué en s'esclaffant. Nous avons été chanceux jusqu'ici, mais il faut qu'il pleuve à Wimbledon.»

Sa prochaine rivale sera la Française Alizé Cornet, qui a causé une énorme surprise en écartant nulle autre que la favorite Serena Williams, battant l'Américaine 1-6, 6-3 et 6-4.

Bouchard et Cornet se sont affrontées une fois auparavant et c'est la Française qui a prévalu en trois sets à Strasbourg l'an dernier, sur terre battue.

La pluie a fait des siennes à l'étape anglaise du Grand chelem, samedi. Un total de 16 matches ont rapidement été stoppés par la pluie, dont ceux de Bouchard et Milos Raonic, et les hostilités n'ont repris qu'environ cinq heures plus tard.

L'Ontarien Raonic a de son côté vaincu le Polonais Lukasz Kubot 7-6 (2), 7-6 (4) et 6-2. Absolument brillant au service, le tennisman de Thornill a signé 30 as et n'a pas commis de double faute. Il a remporté 95 pour cent des points disputés sur ses premières balles.

«J'ai pu être dominant au service, et je n'ai perdu que neuf points, a commenté Raonic. Ça me rend la vie beaucoup plus facile, et ça met la pression sur ses épaules.

«Mais en même temps, je n'ai pas vraiment pu profiter de mes opportunités. J'ai disputé quelques bons points aux bris d'égalité, mais il a été en mesure de s'accrocher.»

Raonic a remporté trois matchs de suite sur le gazon de Wimbledon pour la première fois, après avoir accompli le même exploit à Halle, en Allemagne, en 2011 et 2012.

«Je n'étais pas très à l'aise sur le gazon, mais désormais je suis très confortable, a dit Raonic. J'ai réalisé des progrès significatifs sur cette surface cette année.»

Raonic a converti deux de ses trois chances de bris, tandis que Kubot n'a jamais eu l'occasion de briser Raonic, huitième tête de série.

Bouchard a atteint les demi-finales lors des deux premières étapes du Grand chelem cette année, soit en Australie et à Roland-Garros.

Raonic s'est rendu jusqu'au troisième tour à Melbourne, puis il a baissé pavillon en quarts de finale à Roland-Garros. L'Ontarien, qui est devenu le deuxième Canadien de l'ère moderne à atteindre le quatrième tour à Wimbledon, affrontera le vainqueur du duel entre le Japonais Kei Nishikori (no 10) et l'Italien Simone Bolelli. Leur match a toutefois été suspendu en raison de la noiceur samedi alors qu'ils en étaient à 3-3 au cinquième set.

INOLTRE SU HUFFPOST

Eugenie Bouchard a fait la fierté du Québec