NOUVELLES

Allemagne-Algérie lundi: les Fennecs n'ont pas oublié Gijon en 1982

28/06/2014 10:02 EDT | Actualisé 28/08/2014 05:12 EDT

MANGARATIBA, Brésil - Trente-deux ans, c'est long pour attendre la chance de prendre sa revanche.

Cela remonte à 1982 et au choc austro-allemand connu depuis comme «la disgrâce de Gijon», qui a sorti les Algériens du Mondial.

Au Mondial de 1982 en Espagne, l'Algérie a battu l'Allemagne 2-1 en lever de rideau. Mais lors du troisième match des Allemands, face à l'Autriche à Gijon, la Mannschaft a marqué dans la 10e minute et pendant tout le reste du match, les deux clubs ont égrené le temps sans réel effort pour marquer, pour un résultat qui sortait l'Algérie de la Coupe du monde, tout en permettant aux Allemands et aux Autrichiens de progresser.

Lundi à Porto Alegre, l'Algérie sera confrontée à l'Allemagne pour la première fois depuis ce temps, avec une place en quarts de finale à l'enjeu, contre la France ou le Nigeria.

Sur papier, ça devrait être un match à sens unique.

La Mannschaft a triomphé en 1954, 1974 et 1990, tandis que les Fennecs viennent de franchir l'étape des groupes pour la première fois de leur histoire.

Mais avec en filigrane l'historique et l'énergie de la nouveauté, la rencontre pourrait être l'une des plus intéressantes du deuxième tour.

«Il n'y a pas de rivaux à prendre à la légère au Mondial, encore moins en phase éliminatoire, a dit l'entraîneur allemand, Joachim Loew. Les Algériens ont montré qu'ils ne sont pas de tout repos. Nous serons bien préparés.»

L'Allemagne sera sur l'élan de sa victoire de 1-0 contre les États-Unis, signée jeudi.

«Nous sommes très ambitieux et nous avons de grands objectifs», a résumé Thomas Mueller, qui mène sa brigade avec quatre buts.

PLUS:pc