NOUVELLES

Wimbledon: Murray et Djokovic sans encombres, Li Na K.O

27/06/2014 04:29 EDT | Actualisé 27/08/2014 05:12 EDT
ASSOCIATED PRESS
Roberto Bautista Agut of Spain plays a return to Andy Murray of Britain during their men’s singles match at the All England Lawn Tennis Championships in Wimbledon, London, Friday June 27, 2014. (AP Photo/Sang Tan)

L'Ecossais Andy Murray, tenant du titre et le Serbe Novak Djokovic ont passé sans encombres le cap du troisième tour de Wimbledon vendredi lors de la 6e journée marquée par l'élimination surprise de la N.2 mondiale Li Na.

Sur le gazon anglais, la Chinoise, lauréate de l'Open d'Australie en début d'année, a subi sa deuxième sortie précoce de rang en Grand Chelem.

A Roland-Garros, tournoi conquis en 2011, Li Na avait été humiliée par la jeune Française Kristina Mladenovic, classée au-delà du Top 100.

Elle espérait se relancer sur l'herbe sacrée du All England Club mais la Tchèque Barbora Zahlavova Strycova, 43e, lui a imposé sa loi en deux sets 7-6 (7/5), 7-6 (7/5).

La Tchèque n'a pas un palmarès formidable, mais elle avait montré de bonnes dispositions en se débarrassant de la Russe Elena Vesnina, tête de série N.32 en deux petits sets (6-4, 6-2) au tour précédent.

Elle avait surtout atteint la finale de Birmingham (perdue face à Ana Ivanovic), sur gazon, huit jours avant le début de Wimbledon.

En temps normal, Li Na arrive à faire la différence face à ce type d'adversaire. Sauf que, la Chinoise était arrivée peu préparée à cette édition 2014 de Wimbledon, n'ayant pas disputé de tournoi sur herbe.

Un choix qu'elle regrettait après sa défaite. "Je vais toujours à Eastbourne avant Wimbledon, mais c'est à chaque fois pluvieux et il y a beaucoup de vent. Cette année, je m'étais dit que je ne pouvais pas bien me préparer dans ces conditions. C'était une mauvaise décision", a expliqué la N.2 mondiale, qui n'a jamais dépassé les quarts de finale à Wimbledon en huit participations.

Frayeur pour Djokovic

Djokovic n'a lui pas besoin d'une grosse préparation pour être dans son élément. Comme lors des trois dernières années, il est passé sans transition de la terre ocre au gazon, ayant pris des vacances après la quinzaine parisienne.

Et pour la sixième année d'affilée, le Serbe, qui vise un septième trophée majeur, goûtera à la seconde semaine.

Vainqueur assez facilement (6-4, 6-2, 6-4) de Gilles Simon - sa septième victoire de rang contre le Français - le «Djoker» s'est surtout fait une belle frayeur dans le troisième set en chutant sur son épaule gauche.

«J'ai eu peur qu'il y ait un gros problème au niveau des articulations. Mais heureusement, rien de grave. J'ai fait des ultrasons et tout va bien», a expliqué le Serbe.

Il affrontera au prochain tour un autre Français, Jo-Wilfried Tsonga - qui a balayé le qualifié taïwanais Jimmy Wang - avec l'ambition d'améliorer sa série de victoires face à lui.

Djokovic en est à huit victoires d'affilée contre Tsonga, à qui il avait fait vivre un calvaire à Roland-Garros au même stade début juin.

Dimitrov malmené

Ecrasant de supériorité, Murray a pour sa part écoeuré l'Espagnol Roberto Bautista Agut en trois manches (6-2, 6-3, 6-2) pour se diriger vers le serveur Sud-Africain Kevin Anderson, qui sera son premier test du tournoi.

«Il est grand (2,03 m), puissant et est en train de jouer le meilleur tennis de sa carrière. Il faudra être vigilant contre lui», a affirmé Murray, heureux de cette «bonne première semaine» où il s'est baladé.

Le Bulgare Grigor Dimitrov, son potentiel adversaire en quarts, ne s'est pour sa part pas promené vendredi.

Le lauréat du Queen's, outsider à Wimbledon a dû batailler durant cinq sets 6-7 (3/7), 6-4, 2-6, 6-4 pour s'imposer dans le duel des jeunes loups face à l'Ukrainien Alexandr Dolgopolov.

INOLTRE SU HUFFPOST

25 Funny Wimbledon Faces