NOUVELLES

La Station spatiale internationale aura bientôt sa cafetière à espresso

27/06/2014 04:19 EDT | Actualisé 27/08/2014 05:12 EDT
scibak via Getty Images

CAP CANAVERAL, États-Unis - La Station spatiale internationale (ISS) aura enfin sa cafetière à espresso — italienne, s'il vous plaît!

Des astronautes de toutes les nationalités — mais surtout les Italiens — se plaignent depuis longtemps de la qualité du café instantané servi dans des sachets et bu avec des pailles à plus de 400 kilomètres au-dessus de la Terre. Les sachets et les pailles ne disparaîtront pas, mais l'équipage pourra au moins obtenir un petit plus caféiné en apesanteur.

La machine, spécialement conçue pour le laboratoire orbital, est surnommée ISSpresso, et devrait décoller au début de l'année prochaine à partir du pas de tir de Wallops Island, en Virginie, à temps pour coïncider avec la mission de six mois de la première astronaute italienne, Samantha Cristoforetti. La pilote de chasse et capitaine de l'armée de l'air italienne s'envolera vers la station en novembre à bord d'une capsule spatiale russe.

Elle sera donc la première barista extraplanétaire, et a par ailleurs communiqué son enthousiasme à ce sujet plus tôt ce mois-ci sur Twitter. Le géant italien du café Lavazza a fait équipe avec une firme d'ingénierie de Turtin, Argotec, et l'Agence spatiale italienne pour améliorer la qualité du café à bord de l'ISS. En plus du café bien tassé, l'ISSpresso peut fournir du thé et du consommé.

Que pourrait-on demander de plus?

Pendant son séjour en orbite de cinq mois et demi, l'an dernier, l'astronaute italien Luca Parmitano a déploré à plusieurs reprises l'absence d'espresso. Argotec travaillait alors déjà sur une machine pouvant servir dans l'espace. L'entreprise américaine Orbital Sciences, de la Virginie, s'occupera d'effectuer la livraison de l'engin à bord d'un vaisseau cargo Cygnus; le lancement est prévu en janvier.

L'astronaute de la NASA et mordu de café Donald Pettit a offert quelques idées pour l'ISSpresso lors de la phase de conception. Vétéran de deux passages à bord de la station, il a inventé et même fait breveter une tasse pour gravité nulle afin de siroter son café autrement qu'avec une paille.

Il ne fait aucun doute qu'une machine à espresso sera un «ajout bienvenu» à la vie à bord de la station, a-t-il déclaré mercredi en direction du Johnson Space Center à Houston. Si le café lyophilisé servi en orbite goûte bon (en orbite), sur Terre, tout amateur ferait la grimace.

Ayant obtenu une cote de sécurité satisfaisante de la part de la NASA, l'ISSpresso décollera avec un stock de 20 capsules. D'autres seront envoyées en orbite, si les premiers tests s'avèrent concluants. L'appareil sera placé dans le laboratoire américain Destiny.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les 5 bonnes raisons de boire du café