NOUVELLES

Shia LaBeouf retrouve sa liberté après son arrestation pendant un spectacle

27/06/2014 04:40 EDT | Actualisé 27/08/2014 05:12 EDT

NEW YORK, États-Unis - L'acteur américain Shia LaBeouf a été libéré, vendredi, au lendemain de son arrestation pour avoir proféré des obscénités et eu un comportement irrationnel.

Après son apparition en cour, l'acteur, vêtu d'un t-shirt bleu, de jeans et de bottes, a marché jusqu'au London NYC Hotel, quelques rues plus loin. Il n'a pas voulu offrir de commentaires.

L'acteur de 28 ans, vu dans les trois premiers films de la franchise «Transformers», a été arrêté pour s'être conduit de manière désordonné, pour violation de propriété et pour harcèlement, jeudi soir, lors de la présentation du spectacle «Cabaret» sur Broadway.

Selon les autorités, des gardiens de sécurité ont demandé à LaBeouf de quitter le théâtre Studio 54 vers 20 h 45, mais celui-ci a refusé, utilisant un langage obscène et s'en prenant physiquement aux employés de l'endroit. La police affirme qu'il a tenu des propos agressifs et menacé les gardiens de sécurité et les policiers.

Il aurait également agi de manière irrationnelle et a continué à se montrer agressif après qu'il eut été escorté hors de l'établissement. Des agents ont déclaré qu'il semblait intoxiqué ou sous l'influence d'une drogue.

Un porte-parole de «Cabaret» a raconté que l'acteur était «dérangeant pendant le premier acte» et qu'il avait été escorté hors de la salle à l'entracte.

LaBeouf, représenté par un avocat de l'aide juridique vendredi, devra se représenter en cour le 24 juillet.

La filmographie de l'acteur inclut également «Indiana Jones and the Kingdom of the Crystal Skull» («Indiana Jones et le royaume du crâne de Cristal»),«Disturbia» («Paranoiak») et «Wall Street: Money Never Sleeps» («Wall Street: l'argent ne dort jamais»).

L'an dernier, LaBeouf s'était retiré de ce qui aurait été sa première production sur Broadway, «Orphan», une pièce mettant en vedette Alec Baldwin. LaBeouf avait apparemment quitté en raison de «désaccords créatifs» et avait été remplacé par Ben Foster.

Il ne s'agissait par ailleurs pas de la première arrestation de l'acteur.

En 2008, il avait été arrêté lorsqu'il avait été soupçonné de conduite avec les facultés affaiblies, mais les procureurs avaient ensuite conclu que la preuve était insuffisante pour déposer des accusations formelles.

En 2007, il avait été arrêté pour avoir refusé de quitter une pharmacie de Chicago. Les propriétaires de l'établissement avaient toutefois choisi de ne pas le poursuivre.

En février, l'acteur avait participé à une installation artistique dans une galerie d'art de Los Angeles. Il avait alors recouvert sa tête d'un sac de papier sur lequel était écrit «Je ne suis plus célèbre».

L'an dernier, LaBeouf s'était retrouvé dans l'eau chaude lorsqu'il s'était fortement inspiré du roman graphique «The Death-Ray» de Daniel Clowes pour son court métrage «Howard Cantour.com». L'acteur s'était ensuite excusé sur Twitter en copiant d'autres messages d'excuses célèbres.

PLUS:pc